Visite des immanquables de la péninsule de Coromandel : Cathedral Cove et Hot Water Beach

Le
Date du séjour : Du 21 au 22 novembre 2017

Après nous être émerveillés devant les vers luisants de Waipu, nous redescendons vers le sud, et plus précisément vers la péninsule de Coromandel. 300 kilomètres de route nous attendent pour rejoindre l’une des destinations favorites des Kiwis. Sur la route, nous allons faire la rencontre d’un couple de voyageurs …

Road trip vers la péninsule de Coromandel et rencontre avec Clémence et Valentin

Notre première nuit en camping s’est bien passée. Nous passons une bonne demi-heure à ranger notre matériel, puis partons vers la péninsule de Coromandel.

Après 2 heures de route, nous faisons un arrêt près d’Auckland pour rencontrer deux voyageurs haut-savoyards, Clémence et Valentin, avec lesquels nous avons échangé sur les réseaux sociaux. Ils parcourent également le monde et en sont à leur 7ème mois de voyage. Nos amis les Manalas nous ont mis en relation (ce sont de vrais entremetteurs, ces deux-là !).
Nous profitons d’un déjeuner frugal, près d’une aire de jeux pas vraiment glamour.
Solidaires, Clémence et Valentin partagent avec nous leur seule et unique bière. Un geste qui nous va droit au cœur : une amitié est née !
Nous discutons et ne voyons pas le temps passer : notre arrêt aura finalement duré 3 heures !

Clémence, Valentin et les Avencurieux

Rencontre avec d’autres voyageurs : Clémence et Valentin

Il nous reste encore deux heures de route pour rejoindre notre camping, le Riverglen Holiday Park, à Geelong. Celui-ci est situé à côté d’une jolie rivière et un gang de joyeux canards nous accueille à l’emplacement de notre tente (compter 24$ la nuit).
A notre disposition : une grande cuisine équipée et un espace commun pour se reposer bien au chaud. Nous passons la nuit sous la pluie, mais notre tente tient le coup !

Notre tente et notre voiture au Riverglen Holiday Park

Nous voilà bien installés au Riverglen Holiday Park

Pablo et les canards

Pablo et ses nouveaux amis

Cathedral Cove : un paysage enchanteur

Le lendemain, nous récupérons une pelle au camping, avant de partir vers Cathedral Cove. Pourquoi une pelle ? Vous allez comprendre cela plus tard …

Mais d’abord, nous nous rendons au bas du village de Hahei et grimpons en haut de la colline. De là, nous avons une jolie vue sur la mer.
Le sentier pédestre pour rejoindre Cathedral Cove débute ici. 45 minutes de marche sont prévues. La balade est très agréable et offre de jolis points de vue. Mais cela n’est rien face à la beauté du paysage qui s’offre à nous alors que nous arrivons à destination.

Vue depuis le début du sentier vers Cathedral Cove

Vue depuis le début du sentier vers Cathedral Cove

Paysages du sentier vers Cathedral Cove

Le sentier vers Cathedral Cove offre de magnifiques paysages

Cathedral Cove est sans doute l’une des plus belles criques au monde. Nommée ainsi à cause de l’arche en pierre qui fait la liaison entre deux plages, elle dispose de sable fin et d’une eau à la couleur turquoise. C’est un incontournable de la Nouvelle-Zélande ! Vous avez peut-être déjà aperçu ce paysage enchanteur dans quelques scènes du Monde de Narnia.
Cédric ne résiste pas longtemps à l’appel de la mer et se jette à l’eau, malgré sa température glaciale. Nous n’avons pas prévu de serviette, mais tant pis !

La plage paradisiaque de Cathedral Cove

La plage paradisiaque de Cathedral Cove

La magnifique plage de Cathedral Cove

Dur de résister à une baignade sur cette plage idyllique !

En dessous de la fameuse arche en pierre de Cathedral Cove

Nous voici juste en dessous de la fameuse arche en pierre de Cathedral Cove

Nos estomacs commencent à se manifester … Nous quittons ce lieu idyllique et partons en quête de nourriture. Nous nous arrêtons dans un bui-bui au bas du village. Au menu : fish & chips pour Emilie et burger pour Cédric. Nous enchaînons par quelques courses à la supérette à côté. C’est en effet le seul endroit où acheter de la nourriture à 25 km à la ronde.

Nous allons rapidement nous en rendre compte : en Nouvelle-Zélande, il y a très peu de grandes villes … et du coup peu d’endroits où faire ses provisions ! Que ce soit pour la nourriture ou pour l’essence, il faut être prévoyant.

Bain bien chaud à Hot Water Beach

Nous reprenons la route pour Hot Water Beach, à moins de 10 kilomètres de là.
Il s’agit d’une plage un peu particulière : des sources d’eau chaude passent juste en-dessous. Il suffit de creuser un trou dans le sable pour ensuite profiter d’un bain bien chaud. Cela n’est possible que pendant un créneau de 4 heures (de 2 heures avant la marée basse jusqu’à 2 heures après). Vérifiez donc bien les horaires des marées pour éviter une grosse déception !
Des pelles sont en location sur place, pour la somme de 5$. Si vous pouvez en emprunter à votre camping, c’est mieux 😉

Arrivés à la plage, nous comprenons tout de suite où creuser. De nombreuses personnes sont en effet amassées au même endroit. On remarque un panneau « Danger – Very Hot Water ».

Panneau very hot water à Hot Water Beach

Danger : very hot water !

C’est vrai qu’à certains endroits, l’eau est vraiment brûlante ! Nous réutilisons un trou abandonné que nous remodelons à notre goût. Cédric retombe en enfance à creuser dans le sable … Pour Emilie, c’est un véritable moment de détente ! Nous nous relaxons dans les eaux chaudes pendant une bonne heure.

Touristes à Hot Water Beach

Hot Water Beach est victime de son succès !

Cédric s'amuse comme un petit fou à Hot Water Beach

Cédric s’amuse comme un petit fou à Hot Water Beach

Emilie se détend à Hot Water Beach

On ne dirait pas, mais Emilie est détendue !

De retour au camping, nous rencontrons deux allemands venus d’Hamburg, qui voyagent en camping car : Thornsten et Beabel. Nous dînons avec eux ainsi qu’avec Jeanne, une jeune belge, et Arturo, un jeune espagnol. C’est un dîner international très agréable.

La péninsule de Coromandel est sans conteste l’un des plus beaux endroits que nous avons pu voir sur l’île nord de Nouvelle-Zélande. Un peu pressés par le planning de notre road trip, nous n’avons pas pu tout découvrir, mais nous pouvons affirmer que c’est un immanquable du pays ! Maintenant, nous nous dirigeons vers Hobbiton, le village des hobbits.

Que faire d’autre sur la péninsule de Coromandel ?

Le Kauaeranga Kauri Trail (Pinnacles Walk)

Cette randonnée permet d’atteindre le sommet des Pinnacles. Le point de départ se trouve à une demi-heure de la ville de Thames. Compter 14 kilomètres et 7 heures de marche pour arriver à bout de ce trek. Il est également possible de le faire en 2 jours et de passer la nuit dans le refuge de Pinnacles. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire cette randonnée.

Voir la fiche de la randonnée sur le site du DOC

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.