Que visiter dans le Lot ?

Le
Date du séjour : Août 2019

C’est lors de notre séjour d’un mois à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, que nous avons eu l’occasion de faire quelques visites dans le Lot. Nous avons passé deux journées bien remplies dans ce département pour y découvrir ses points d’intérêt les plus connus : Rocamadour, Saint-Cirq-Lapopie et le gouffre de Padirac ! Bien entendu, le Lot a bien plus à offrir … Mais si vous avez prévu un passage de quelques jours dans ce département, voici quelques incontournables à découvrir (et un bonus) !

Visiter Rocamadour, village médiéval en flanc de falaise

Le département du Lot dispose de nombreux villages médiévaux qui ne manquent pas de charme, dont certains sont classés au titre des « Plus Beaux Villages de France ». Rocamadour en fait partie depuis 2022. Il faut dire que ce petit village médiéval accroché en flanc de falaise, dominant le canyon de l’Alzou, a de quoi satisfaire les rétines !

Site exceptionnel mondialement connu, Rocamadour attire énormément de touristes, surtout en période estivale. A notre passage en août 2019, les parkings situés autour du village étaient bien remplis et cela annonçait tout de suite la couleur : nous n’allions pas être seuls. En même temps, en venant à Rocamadour, nous savions que nous ne sortions pas tout à fait des sentiers battus !

Après s’être acquitté du forfait de stationnement de 5€ pour la journée, deux choix s’offrent aux visiteurs : grimper à pied au village, ou emprunter le petit train payant. Une fois dans le village, un ascenseur, payant lui aussi, permet de monter directement au château …

Nous nous rendons rapidement compte que ce village touristique est devenu une véritable « machine à fric ». C’est un peu ce qui nous a déçu dans notre visite. Mais peut-il en être autrement avec des sites incroyables connus mondialement ? Vous avez 4 heures !

Le village de Rocamadour accroché en flanc de falaise
Le village de Rocamadour accroché en flanc de falaise
Dans les ruelles de Rocamadour : vue sur le sanctuaire et maisons en pierre
Dans les ruelles de Rocamadour

Après avoir déambulé dans les charmantes ruelles de Rocamadour, nous empruntons l’escalier pour rejoindre le sanctuaire, situé en haut du village. C’est un haut-lieu de pèlerinage classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La plupart des édifices religieux qui le composent datent du XIIème siècle. On y trouve une basilique, une crypte ainsi que sept chapelles. L’une d’entre elles abrite une vierge Noire, qui aurait déjà réalisé plusieurs miracles.

Le sanctuaire de Rocamadour
Le sanctuaire de Rocamadour
La chapelle Notre-Dame de l'Ovalie à Rocamadour
La chapelle Notre-Dame de l’Ovalie à Rocamadour

La 8ème chapelle est dédiée à Notre-Dame de l’Ovalie, consacrée aux joueurs de rugby blessés ou disparus lors de rencontres ou d’après matchs. De nombreux maillots de rugby y sont suspendus, provenant d’un peu partout autour du monde. C’est une chapelle on ne peut plus atypique !

Pour terminer notre visite, nous empruntons le chemin de croix qui monte jusqu’au château. La visite de ce-dernier est payante et nous nous en sommes abstenus, préférant profiter du point de vue avant de quitter ce beau village perché.

Explorer les profondeurs de la Terre au Gouffre de Padirac

Situé à 8 km de Rocamadour, le gouffre de Padirac est un trou de 35 mètre de diamètre, qui descend jusqu’à 103 mètres sous-terre. Exploré pour la 1ère fois par Edouard-Alfred Martel en 1889, une rivière souterraine le traverse.

C’est un lieu que nous avons trouvé tout simplement magique et là aussi, la fréquentation en été est énorme ! Nous vous conseillons donc d’acheter vos tickets en avance. Vous disposerez d’un créneau de visite à respecter.
Même en prenant nos tickets en avance, la file est dense à notre arrivée. Une fois nos billets scannés, nous descendons dans les profondeurs de la Terre !

Le gouffre de Padirac ... vu de l'intérieur
Le gouffre de Padirac … vu de l’intérieur

103 mètres plus bas, il est temps de monter à bord d’une petite barque pour naviguer sur la rivière souterraine sur une distance de 500 mètres. Le niveau de l’eau varie entre 50 cm et 6 m de profondeur et sa couleur est ensorcelante ! Notre barque arrive sur le lac de la pluie, où des gouttes tombent tout au long de l’année. « La grande pendeloque », une immense stalactite de 60 mètres de long, est suspendue au-dessus du lac. Notre court trajet en barque s’achève déjà, nous rejoignons la terre ferme et partons admirer le lac des gours (ces mini-barrages naturels formés par le calcaire). L’eau est turquoise, c’est magnifique !

Le lac des gours au gouffre de Padirac
Le lac des gours

Notre parcours à pied commence alors. Une seule consigne a été donnée à l’entrée : ne pas prendre de photos avec des flashs. Malheureusement, de nombreux visiteurs n’en font qu’à leur tête et flashent à tout va, ce qui risque sérieusement d’endommager le site …

Nous rejoignons ensuite la salle du grand dôme, dont le plafond culmine à 94 mètres. C’est un peu le clou du spectacle : on y observe de nombreuses concrétions calcaires. Mais le bijou de cette salle est sans conteste « la pile d’assiettes », une magnifique stalactite qui s’élève au-dessus d’un lac. C’est une véritable œuvre d’art de Mère Nature.

La pile d'assiettes, le chef d'œuvre du gouffre de Padirac
La pile d’assiettes, un chef d’œuvre de Mère Nature !

Nous terminons ce parcours enchanteur, revenons en barque puis remontons doucement le gouffre par les escaliers.

Infos pratiques : Pensez à réserver vos billets en avance pour être sûrs de pouvoir entrer dans le Gouffre. Le billet d’entrée est à 19,50€ / adulte.
Munissez-vous d’une petite laine : la température de la grotte est de 13° toute l’année.

Explorer le tranquille village médiéval de Saint-Cirq-Lapopie

Saint-Cirq-Lapopie est un village médiéval perché au-dessus de la rivière du Lot. Inscrit au titre des « Plus Beaux Villages de France », il a été élu village préféré des français en 2012.

Bien moins fréquenté que Rocamadour, nous avons apprécié pouvoir nous balader au calme dans les ruelles de ce village médiéval. Un arrêt photo avant d’entrer dans le village est quasi-obligatoire, car la vue sur le village surplombant le Lot est à couper le souffle !

Emilie prend une photo du village de Saint-Cirq-Lapopie
Arrêt photo obligatoire à l’entrée du village
Dans les ruelles de Saint-Cirq-Lapopie
Dans les ruelles de Saint-Cirq-Lapopie
Un très beau jardin à Saint-Cirq-Lapopie
Un très beau jardin à Saint-Cirq-Lapopie

Les ruelles de Saint-Cirq-Lapopie regorgent de petites maisons en pierre, dont certaines disposent de colombages. Le village est également joliment fleuri. Au fil de notre balade, nous passons devant 13 monuments historiques. On trouve peu de boutiques pour touristes, chose que nous avons jugée très agréable.
Nous remontons jusqu’aux ruines de l’ancien château fort. On surplombe alors le village et la vue s’ouvre sur le Lot en contrebas.

Panneau : ici le 17 avril 1891, il ne se passa strictement rien
A certains endroits, il ne s’est rien passé, et c’est bien normal !
Les jolies maisons à pans de bois de Saint-Cirq-Lapopie
Les jolies maisons à pans de bois de Saint-Cirq-Lapopie
Vue sur les toits des maisons de Saint-Cirq-Lapopie
Vue sur les toits des maisons de Saint-Cirq-Lapopie

Pour terminer la visite, il est possible de s’aventurer sur le chemin de halage de Ganil qui borde le Lot. Celui-ci est taillé dans la falaise et s’étend sur 1 kilomètre. L’artiste Daniel Monnier y a sculpté un bas-relief s’étendant sur 40m².

Infos pratiques : Un parking gratuit est disponible en bas du village, près de la rivière. Sinon, des parkings payants (à 4€ la journée) se trouvent un peu plus haut, au plus proche de l’entrée du village.

Bonus : Se baigner dans le Celé à Cabrerets

Sur notre route vers Saint-Cirq-Lapopie, nous sommes passés près d’un lieu enchanteur où nous n’avons pu nous empêcher de nous arrêter. A la sortie du village de Cabrerets, on trouve une petite plage le long de la rivière du Celé, qui fait un lieu parfait pour pique-niquer ou se baigner !

Plage le long du Celé à Cabrerets
Un lieu idéal pour se ressourcer près du Celé

Autres idées de visites dans le Lot

Les plus beaux villages du Lot

Mis à part Saint-Cirq-Lapopie et Rocamadour, 6 autres villages du Lot sont classés au titre des « Plus Beaux Villages de France » : Autoire, Cardaillac, Carennac, Loubressac, Martel et Capdenac-le-Haut. De quoi rassasier vos envies de villages de caractère !

La grotte du Pech Merle

La grotte du Pech Merle permet de faire un saut dans le passé de 25 000 ans. Etendue sur 1 kilomètre de galerie et 7 salles, elle regorge de peintures rupestres. Contrairement aux grottes de Lascaux, les grottes sont authentiques, et l’on fait face à des œuvres d’art pariétal réalisées il y a plusieurs dizaines de milliers d’année … Située à Cabrerets, ça peut être une très bonne idée de visite après votre baignade dans le Celé !

Cahors

Plus grande ville du département, elle se tient sur la boucle du Lot. Un marché y est organisé place de la cathédrale tous les mercredis et samedis matins. Les ruelles de la vieille-ville cachent de belles maisons à colombages, mais le monument-phare de Cahors est le Pont Valentré, composé de 3 tours et de 6 arches.

Figeac

Cette ville médiévale fondée au bord du Celé est fortement liée à l’égyptologie. C’est en effet ici que vécu Champollion, qui décrypta les hiéroglyphes grâce à la Pierre de Rosette. Une dalle de granit noir la représentant est d’ailleurs étendue sur la place des Ecritures.

Vous êtes déjà passé par le Lot ou souhaitez vous y rendre prochainement ? Vous avez tenté l’une des visites suggérées dans cet article ou vous en avez d’autres à nous suggérer ? Dites-nous tout en commentaire !

Commentaires

Pour visiter St Cyr lapopie, on s’est garé à Bouzies: les parkings sont moins chers et le chemin de halage à 4km de lapopie est très sympa 🙂

Répondre

Merci pour ton retour ! Nous aurions vraiment bien aimé faire une balade sur le chemin de halage également, mais le temps nous manquait.

Répondre

J’ai la chance d’habiter dans le département du LOT à 15km de rocamadour et 20 de Padirac je ne me lasse jamais de cette belle région car il y a beaucoup de choses à découvrir

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.