Que faire en Corrèze ?

Le
Date du séjour : Du 6 août au 3 septembre 2019

Traversée par la « diagonale du vide » (cette bande traversant la France du Sud-Ouest au Nord-Est où la densité de population est la plus faible du pays), la Corrèze n’est pas la destination touristique à laquelle on pense tout de suite pour partir en voyage. Et pourtant … ce département ravira les amoureux de villages de caractère et de nature ! En prenant comme point de chute la ville de Brive-la-Gaillarde, il y a de jolies expériences à faire en pays de Brive, entre la visite de certains des plus beaux villages de France, la détente au bord de l’eau ou encore la découverte de savoir-faire anciens.

Visiter Brive-la-Gaillarde

Brive-la-Gaillarde, située au Sud de la Corrèze, est la plus grande ville du département. Cependant, elle reste plutôt calme et à taille humaine. Nous vous conseillons d’y loger pour partir à la découverte de la Corrèze, mais aussi des autres départements frontaliers, comme la Dordogne et le Lot. De par sa situation idéale, Brive permet de partir visiter la plupart des lieux incontournables de ces 3 départements.

Impossible donc de visiter la Corrèze sans faire un tour de Brive-la-Gaillarde !

Se balader en centre-ville

Brive-la-Gaillarde se visite très facilement à pied, le centre-ville étant relativement peu étendu. En parcourant les ruelles du centre-ville, vous remarquerez que pratiquement tous les bâtiments de Brive sont construits avec une roche de couleur brun-gris. Il s’agit de brasier, une pierre extraite localement.

Lors de votre visite de Brive-la-Gaillarde, nous vous conseillons de vous rendre à proximité de la collégiale Saint-Martin. En été, un événement « Brive-plages » se déroule juste à côté de celle-ci. On y retrouve une petite guinguette et des groupes de musique live. Plus loin s’élève la chapelle St Libéral, qui abrite de temps en temps des expositions artistiques. Enfin, il ne faut pas manquer la place centrale de Brive : celle du XIV juillet, sur laquelle se dresse le théâtre. Juste derrière la place se tient « Le Phare », un ancien château d’eau où est désormais installé l’office de tourisme.

La collégiale Saint-Martin à Brive-la-Gaillarde
La collégiale Saint-Martin à Brive-la-Gaillarde
Brive-la-Gaillarde
La ville de Brive-la-Gaillarde
Le "Phare" abrite aujourd'hui l'office de tourisme de Brive-la-Gaillarde
Le “Phare” abrite aujourd’hui l’office de tourisme

Faire quelques emplettes au marché

Le marché a lieu trois fois par semaine à Brive.
Le mardi et le jeudi, il se tient sous les halles Georges Brassens. Mais c’est le samedi qu’il est le plus spectaculaire et attire une véritable foule de gourmets. Il recouvre alors toute la place de la Guierle.
De nombreux stands sont présents, parmi lesquels on trouve beaucoup de produits du terroir local, mais aussi des produits d’autres régions (Alsace, Loire-Atlantique, Pays basque, …).

Le marché du samedi à Brive-la-Gaillarde
Le marché du samedi à Brive-la-Gaillarde

On ne va pas vous mentir, pour des végétariens adeptes de la nourriture bio, ce n’est pas vraiment le paradis : ici, le canard est roi, et les agriculteurs pratiquent une culture traditionnelle ou raisonnée, mais à notre passage en 2019, nous n’avons pas trouvé un seul maraîcher bio ! N’empêche, cela vaut le coup d’y faire un tour et d’assister à l’effervescence du marché du samedi !

S’offrir un bon resto chez Amédélys

Si la balade au marché vous a donné faim, nous vous proposons un bon petit restaurant semi-gastronomique pour déjeuner à Brive-la-Gaillarde : Amédélys. C’est l’un des seuls de la ville qui propose des alternatives végétariennes et/ou vegan au menu ! La gourmandise est au rendez-vous, pour un prix presque dérisoire face à la qualité de la cuisine (55 € les deux menus avec 2 bières).

Craquer pour une pâtisserie de la chocolaterie Lamy

Si vous avez peur d’avoir un petit creux dans l’après-midi, nous vous conseillons de faire un tour à la chocolaterie Lamy, qui propose de belles (et délicieuses) pâtisseries et chocolats.

Visiter la distillerie Denoix

Brive accueille une distillerie où l’on fabrique de nombreuses liqueurs : la distillerie Denoix.
Il est possible de la visiter gratuitement.
C’est la seule distillerie où l’on cuit encore le sucre dans des chaudrons en cuivre. Un vieil alambic (en cuivre lui aussi) est utilisé une fois par mois. La maison Denoix produit environ 70 000 bouteilles par an, grâce à une équipe de seulement 7 personnes !
Après la rapide visite, vous pourrez terminer par une petite dégustation de liqueurs au choix. A notre passage, nous avons goûté le produit phare : le Quinquinoix (liqueur de noix), ainsi que de la liqueur de coriandre (que la maison Denoix est la seule à produire).

Visite de la distillerie Denoix à Brive-la-Gaillarde
Visite de la distillerie Denoix à Brive-la-Gaillarde
Dégustation de liqueurs à la Distillerie Denoix, à Brive-la-Gaillarde
Après la visite vient la dégustation !

Se recueillir aux grottes de Saint-Antoine

Pour se rendre aux grottes de Saint-Antoine, une vingtaine de minutes de marche depuis le centre-ville est nécessaire. Comme leur nom l’indique, il s’agit d’un endroit où Saint-Antoine de Padoue a séjourné en 1226, se recueillant dans des « grottes ». Lesdites grottes n’en sont pas vraiment : il s’agit plutôt de renfoncements dans la pierre. Une église a été bâtie au-dessus de celles-ci et un monastère franciscain se tient à proximité. Les pèlerins de passage ont la possibilité de dormir à l’hôtellerie des grottes.
La visite peut être intéressante pour les croyants ou les personnes souhaitant se recueillir, mais mis à part ça, elle ne vaut pas forcément le détour.

Les grottes de Saint-Antoine, à Brive-la-Gaillarde
Les grottes de Saint-Antoine
Statue de Saint-Antoine de Padoue à Brive-la-Gaillarde
Statue de Saint-Antoine de Padoue

Se détendre au lac du Causse, notre endroit coup de coeur

Le lac du Causse est à 10 minutes de voiture de Brive. Il s’agit d’un lac artificiel dont le tour fait à peu près 7 km. C’est tout simplement l’un de nos lieux coup de cœur dans le pays de Brive : l’endroit est très agréable en été. Que ce soit pour faire le tour du lac, se poser dans l’herbe, lire tranquillement sur un banc ou encore pratiquer des activités nautiques (pédalo, paddle, canoë ou structures gonflables aquatiques), nous vous conseillons vivement d’y faire un tour. Un je-ne-sais-quoi se dégage de ce lieu, nous procurant immédiatement une sensation d’apaisement. Ainsi, nous y sommes retournés à plusieurs reprises lors de notre séjour en Corrèze.

Le lac du Causse, notre endroit coup de cœur à Brive-la-Gaillarde
Le lac du Causse, notre endroit coup de cœur à Brive-la-Gaillarde

Visiter certains des Plus Beaux Villages de France, en Corrèze

La Corrèze abrite cinq des « Plus Beaux Villages de France » : Turenne, Collonges-la-Rouge, Saint-Robert, Ségur-le-Château et Curemonte. C’est d’ailleurs en Corrèze qu’a été créé ce label !
La Dordogne et le Lot accueillent également leur lot de villages classés, mais concentrons-nous désormais sur deux villages que nous avons eu l’occasion de visiter lors de notre séjour dans le pays de Brive.

Collonges-la-Rouge

Collonges-la-Rouge tient son nom de ses maisons construites en grès rouge, qui leur donne cette teinte si remarquable ! En 1982, ce fut le premier village à rejoindre l’association des « Plus Beaux Villages de France ». C’est une visite incontournable de Corrèze, ce lieu est donc très fréquenté en été.
Nous avons beaucoup aimé nous balader dans ce charmant village, au cadre magnifique. Certaines maisons ont de la vigne poussant sur leur façade, donnant ainsi un joli contraste vert / rouge.
Cependant, comme tout lieu touristique, celui-ci a également son lot de boutiques pour touristes et les prix des restaurants du village sont assez élevés.

Un hôtel à la façade en grès rouge à Collonges-la-Rouge
Un bel hôtel à Collonges-la-Rouge
Mairie de Collonges-la-Rouge
Le grès rouge est partout à Collonges-la-Rouge !
Emilie des Avencurieux à Collonges-la-Rouge
Qu’il est agréable de se promener à Collonges-la-Rouge !

Infos pratiques : le parking à Collonges est payant en haute saison. Il faut s’acquitter d’un forfait de 3€ pour stationner entre 30 minutes et une journée complète à l’entrée du village. Prévoir une heure et demi de visite.

Turenne

Le village médiéval de Turenne est un peu moins spectaculaire que Collonges-la-Rouge. Sa silhouette toute en hauteur est toutefois plutôt esthétique, avec son château veillant sur le village. De nombreux hôtels particuliers bordent les rues pentues qui mènent à l’ancienne forteresse. Pour profiter pleinement du village, il faut s’acquitter du billet d’entrée pour les ruines du château (5,50 € le billet).

Le village médiéval de Turenne, en Corrèze
Le village médiéval de Turenne a fière allure
Le drapeau de Turenne avec ses bandes jaune et rouge
Le drapeau de Turenne avec ses bandes jaune et rouge
Dans les ruelles de Turenne, en Corrèze
Dans les ruelles de Turenne

Découvrir les anciennes carrières d’ardoise des pans de Travassac

Les pans de Travassac sont accessibles en une vingtaine de minutes en voiture de Brive.
Il s’agit d’une ancienne carrière d’ardoise, exploitée par l’homme depuis le XVIIème siècle, dont une partie est ouverte au public.
Au départ, le lieu était une colline, puis des pans entiers d’ardoise verticale ont été extraits sur des dizaines de mètres, ce qui donne des paysages impressionnants.

Les Pans de Travassac
Les Pans de Travassac sont assez impressionnants

Les lieux sont plutôt jolis et la visite guidée permet d’en apprendre plus sur les procédés d’extraction, de rebillage (technique permettant de découper les gros blocs d’ardoises en plus petits morceaux), de clivage (technique permettant d’obtenir des feuilles d’ardoise) et de taille de l’ardoise. C’est un artisan ardoisier qui nous montre en direct les procédés de clivage et de taille.
Au final, le savoir-faire des ardoisiers est resté plus ou moins le même au fil des siècles et cette roche est encore travaillée à la main comme autrefois. Aujourd’hui, quatre ardoisiers travaillent à plein temps sur le site et perpétuent ce savoir-faire ancestral.

Démonstration de clivage et de taille de l'ardoise aux pans de Travassac
C’est ici que la démonstration de clivage et de taille de l’ardoise se fait

L’ardoise de Travassac est d’excellente qualité. Sa durée de vie est d’environ 400 ans, son prix est donc très élevé. Certains monuments historiques ont fait appel aux ardoisiers de Travassac, comme c’est le cas pour l’abbaye du Mont St-Michel, qui est recouverte de cette ardoise 100% artisanale et made in France.

Infos pratiques : la visite guidée des pans de Travassac est à 8,80 € par adulte. La visite dure environ 1h15.

Se balader au bord de l’eau à Gimel

Nous vous proposons une petite marche sympathique et sans prétention au bord de l’eau. Il faut compter environ 3h50 pour parcourir les 9 km (avec env. 430 m de dénivelé) du sentier.
Le point de départ se fait en bord de route, non loin du village de Gimel-les-Cascades.
La balade, qui se fait principalement en sous-bois apporte son lot de fraîcheur. Elle fait passer à proximité des cascades de Gimel et traverse le charmant village de Gimel-les-Cascades.
A noter qu’il est possible de recharger vos gourdes à la fontaine du village, ce qui peut être fort appréciable en été !

Balade au bord de l'eau à Gimel
Balade au bord de l’eau à Gimel
Passage à proximité des cascades de Gimel
Passage à proximité des cascades de Gimel

Autres idées de lieux à visiter en Corrèze

Nous arrivons au bout de notre liste de lieux à visiter en Corrèze. Lors de notre séjour à Brive-la-Gaillarde, nous avions également vadrouillé dans le Lot et en Dordogne, mais si vous souhaitez approfondir vos visites en Corrèze, voici encore quelques idées de lieux qui devraient valoir le coup d’œil.

Les autres « plus beaux villages de France »

Nous vous avons parlé plus tôt de la visite des villages de Collonges-la-Rouge et de Turenne, mais nous vous invitons également à découvrir les 3 autres villages ayant obtenu ce label en Corrèze, à savoir : Saint-Robert, Ségur-le-Château et Curemonte.

Si vous y êtes passé, n’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé !

Les jardins de Colette

Les jardins de Colette sont une bonne idée de sortie en famille dans le pays de Brive. Ils devraient ravir petits et grands avec leur labyrinthe en forme de papillon, leur jardin botanique, leurs jeux géants et animations tout au long de l’année.
Pour vous y rendre, direction Varetz, à 20 minutes en voiture de Brive.
Le billet d’entrée est à partir de 8,50 € par adulte.

Le gouffre de la Fage

Le gouffre de la Fage, situé à une vingtaine de minutes en voiture de Brive-la-Gaillarde, est un site classé Natura 2000 qui abrite 14 000 chauve-souris ! La visite (entre 45 minutes et une heure9€ par adulte) permet de découvrir les concrétions de la grotte et d’en apprendre plus sur les chiroptères. Avis aux spéléologues en herbe !

Vous êtes déjà passé par la Corrèze ou souhaitez vous y rendre prochainement ? Vous avez tenté l’une des activités suggérées dans cet article ? Dites-nous tout en commentaire ! Nous sommes friands de vos retours sur cette destination !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.