Visiter la baie de Phang Nga : excursion seuls au monde à James Bond Island et Koh Panyee

Le
Date du séjour : Du 28 au 29 janvier 2018

Après nos deux premières étapes à Phuket et Krabi, nous revenons légèrement sur nos pas pour visiter la baie de Phang Nga, un endroit splendide situé dans la mer d’Andaman, où l’on peut apercevoir de nombreux rochers karstiques recouverts de végétation sortir de l’eau. Les agences qui proposent des tours organisés dans la baie de Phang Nga ne manquent pas, avec des prix démarrant à 1 500 baths par personne. Afin de vivre une expérience plus authentique et profiter des lieux sans horde de touristes, nous allons tenter de préparer cette excursion en traitant directement avec les pêcheurs du village.

Arrivée à Phang Nga

A peine sortis de notre bus en provenance de Krabi, un certain « Mr Kean » nous aborde pour nous proposer un tour organisé dans la baie, à grand renforts de calculs savants sur sa calculette. C’est que l’endroit est très touristique … Nous refusons, souhaitant organiser nous-même notre découverte de la baie, en négociant directement auprès des habitants.

Nous montons à bord d’un tuk-tuk qui nous dépose non loin des embarcadères, à Phang Nga. C’est avec quelques difficultés que nous rejoignons le logement que nous avons repéré sur internet : le Phang Nga National Park Bungalows. L’endroit n’est trouvable ni sur Maps.me ni sur Google Maps. Après avoir demandé notre chemin à 4 personnes, nous trouvons enfin la réception et réservons notre nuit dans un bungalow. Nous sommes les seuls clients du complexe et nous retrouvons seuls dans la mangrove, en plein cœur du parc national Ao Phang Nga.

Panneau du Ao Phang Nga National Park
Nous voici officiellement au Ao Phang Nga National Park !

Balade et négociation dans le petit village de pêcheurs de Phang Nga

Au cours de l’après-midi, nous marchons jusqu’au petit village de pêcheurs de Phang Nga. Nous nous promenons discrètement entre les quelques maisons disposées au bord de l’eau. L’endroit est tellement authentique que nous avons comme l’impression de violer l’intimité de ce village.

Nous tombons sur une habitante qui discute avec nous. Elle dispose d’un bateau et peut nous faire une visite privée de la baie de Phang Nga pour 1 500 baths pour deux, le lendemain matin. Nous décidons d’y réfléchir avant de réserver notre excursion avec elle.
Nous finissons notre petite marche dans le village et revenons un peu plus tard à la rencontre de cette même dame. Elle accepte alors de baisser son prix à 1 200 baths, mais nous demande un acompte. Un peu sur nos gardes, nous ne sommes pas vraiment chauds à l’idée de donner 600 baths en cash sans garantie ; nous décidons de ne rien réserver et de revenir le lendemain matin.
Nous retournons vers les bungalows et nous aventurons un court instant dans la mangrove qui borde les habitations.

Plus tard, alors que nous finissons notre dîner au restaurant du complexe, un orage éclate. Nous sommes seuls dans le parc, avec vue sur la baie, les éclairs illuminant le paysage … Ce moment de chaos météorologique est paradoxalement très apaisant. Nous profitons de cet instant privilégié au bord de l’eau, avant que les moustiques ne nous chassent.

Visite de la baie de Phang Nga

A la recherche d’une pirogue …

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous réveillons à 5h30, alors qu’il fait encore nuit noire. A 6h30, le jour commence à se lever. Le parc est silencieux. Nous traversons d’un pas de loup le village à la recherche d’un pêcheur pour nous emmener en long-tail boat, mais ne trouvons personne. Visiblement, tout le monde dort encore.

Alors que nous faisons demi-tour, une vieille femme nous fait signe de venir la rejoindre et de nous asseoir sur le pas de sa porte. Nous essayons tant bien que mal de communiquer, sans aucun élément de langage commun. Nous profitons de ce moment de rencontre silencieux et singulier, où le message passe par les regards, les gestes et le sourire.

Au bout de 5 minutes, les volets de la maison d’en face s’ouvrent. Il s’agit de la femme rencontrée la veille, qui nous avait proposé un tour en bateau. Encore en pyjama, elle nous regarde avec des yeux ébahis, elle ne s’attendait pas à nous voir là et croyait que nous avions réservé un tour avec une autre personne. Alors que nous lui annonçons que nous aimerions bien partir en bateau avec elle, elle nous demande d’attendre 5 minutes. Finalement, son mari nous rejoint et nous fait embarquer dans sa pirogue pour partir à la découverte de la baie de Phang Nga, au tarif négocié la veille : 600 baths par personne, une aubaine ! Il faut savoir que le prix d’un tour organisé dans la baie de Phang Nga coûte généralement minimum 1 500 baths par personne.

Le long-tail boat pourrait facilement accueillir 15 personnes mais c’est seuls, en toute intimité, que nous nous élançons sur l’eau. Il n’est même pas 7h du matin quand nous quittons le village. La brume s’élève au-dessus de l’eau et la frontière entre le ciel et les flots est difficilement perceptible.

Le petit village de pêcheurs de Phang Nga
Le village de pêcheurs de Phang Nga s’éloigne dans la brume
Les Avencurieux dans la baie de Phang Nga
Mission accomplie : nous avons trouvé une pirogue et un chauffeur !

En direction de la baie de Phang Nga, sous la brume

Après être passés au milieu d’une mangrove, nous pénétrons enfin dans la baie de Phang Nga. Alors que la brume commence à se dissiper, nous apercevons plusieurs rochers s’élever hors de l’eau. Le spectacle est magnifique.

La brume se dissipe doucement dans la baie de Phang Nga
La brume se dissipe doucement et laisse place à d’énormes rochers
La mangrove de la baie de Phang Nga
La mangrove de la baie de Phang Nga

Nous sommes seuls dans la baie. En partant aussi tôt, nous avons évité les hordes de touristes et les excursions organisées. C’est un instant magique que nous vivons. Quelques beaux oiseaux volent non loin de notre pirogue. Un peu plus loin, nous observons quelques barques de pêcheurs à l’œuvre avec leurs petits filets !

Pêcheurs dans la baie de Phang Nga
Les pêcheurs sont déjà au travail depuis longtemps

La grotte de Tham Lod

Nous passons à proximité de la grotte de Tham Lod. Il s’agit en fait d’une voute naturelle en-dessous d’un piton calcaire. Notre chauffeur nous indique que nous pouvons louer un canoë pour 500 baths, histoire de passer sous la grotte et d’en faire le tour pendant une petite demi-heure. Nous passons notre tour sur ce coup-là.

La grotte de Tham Lod
Il est possible de passer en canoë sous cette voûte naturelle

James Bond Island (Khao Phing Kan)

Notre embarcation repart de plus belle en direction de James Bond Island, une petite île qui doit son nom au tournage sur son sol du James Bond « L’Homme au Pistolet d’Or ». Le film avec Roger Moore date de 1974 (quand même !).
Que les fans de la saga se calment de suite, il n’y a pas de repaire secret caché sur l’île ! Finalement elle n’est pas plus impressionnante que ça, même si elle est devenue très populaire depuis le tournage du film.
En revanche, l’île en forme de clou qui s’élève à quelques mètres vaut bien plus le coup d’œil. Il s’agit de Ko Tapu.
Il est possible de faire une excursion sur la plage de James Bond Island, pour un droit d’entrée de 300 baths chacun. Nous n’en voyons pas l’intérêt et poursuivons notre chemin.

La fameuse James Bond Island
La fameuse James Bond Island, de son vrai nom Khao Phing Kan

Koh Panyee, la ville flottante de pêcheurs musulmans

Nous nous dirigeons vers Koh Panyee, une ville flottante de pêcheurs musulmans.
Pour la petite histoire, le village aurait été fondé à la fin du XVIIIème siècle par des pêcheurs indonésiens. Quasiment entièrement construit sur pilotis, il accueille encore aujourd’hui quelques 1 800 habitants, qui vivent principalement de la pêche, mais aussi du tourisme.
Alors que nous approchons du village, nos regards sont attirés par la mosquée, dont les coupoles dorées brillent de mille feux !

Koh Panyee dans la baie de Phang Nga
Le rocher de Koh Panyee est impressionnant !
La ville flottante de Koh Panyee
La ville sur pilotis de Koh Panyee et sa magnifique mosquée

A peine débarqués, nous commençons avec un bon jus de fruit frais, tout en profitant de la jolie vue qui s’offre depuis Koh Panyee.
Nous partons ensuite à la découverte du village, à pied. Nous sommes les premiers touristes sur place, ce qui nous laisse l’opportunité de rencontrer les habitants de Koh Panyee.

Jus de fruit à Koh Panyee
Un jus de fruit pour bien démarrer la visite de Koh Panyee
Poissons séchés à Koh Panyee
Un poisson séché pour le petit dej ?
La ville sur pilotis de Koh Panyee
Koh Panyee est sans aucun doute l’un de nos endroits préférés de la baie

Le stade du Panyee Football Club

Alors que nous passons devant l’école, nous découvrons un stade de foot on ne peut plus insolite ! En effet, celui-ci est flottant !
Ce terrain a été construit en pleine coupe du Monde de football, en 1986. Avec les moyens du bord, les enfants ont entrepris pendant plusieurs mois la construction d’un terrain flottant. Ils se sont ensuite entrainés dessus, jusqu’à monter une équipe, avec laquelle ils ont même remporté des compétitions régionales ! Une belle histoire digne d’un film !
Il va sans dire que ce n’est certainement pas très pratique quand la balle tombe dans l’eau. Aujourd’hui, un deuxième terrain plus grand et entouré de barrières a été construit pour éviter ce désagrément.

Panyee Football Club
Eh oui, Koh Panyee a son propre club de foot !
Le terrain de foot de Koh Panyee
Le terrain de foot flottant de Koh Panyee : ça vous tente une petite partie ?

Nous revenons doucement au bateau. En arrivant si tôt au village, nous n’avons croisé que 4 autres touristes, un exploit quand on sait que cet endroit peut être bondé d’occidentaux !

Khao Kien, la « montagne aux écritures »

Alors que notre long-tail boat emprunte le chemin du retour, nous passons devant Khao Kien, autrement appelée « la montagne aux écritures ». Il s’agit à nouveau d’une falaise karstique, dans laquelle sont creusées des cavités. Mais celles-ci ont quelque chose de spécial : on y trouve des peintures rupestres vieilles d’environ 3 000 ans ! Elles représentent des animaux et auraient été peintes par les marins de l’époque, qui s’abritaient dans ces cavités pendant la mousson.

Khao Kien : la montagne aux écritures
Dans la montagne aux écritures, on trouve des peintures rupestres vieilles de 3000 ans !
Ciel bleu au-dessus de la baie de Phang Nga
Notre excursion dans la baie de Phang Nga touche à sa fin sous un magnifique ciel bleu

A 9h30, notre visite de la baie de Phang Nga se termine, alors que les tours organisés arrivent seulement sur place. Nous avons vécu 2h30 magiques, quasiment seuls dans un paysage de carte postale … A ce titre, nous ne saurions que vous recommander d’organiser votre excursion vous-même, en traitant directement avec les pêcheurs du village. Nous partons maintenant vers notre prochaine aventure : la jungle de Khao Sok !

Comment organiser soi-même son excursion dans la baie de Phang Nga ?

Il est tout à fait possible de visiter la baie de Phang Nga en réservant un tour via une agence, mais non seulement vous ne serez pas tout seul, et en plus ça vous coûtera plus cher.
Nous avons tenté d’organiser notre excursion dans la baie par nous-mêmes, bien que nous n’ayons trouvé que peu d’information sur la faisabilité de la chose, mais grand bien nous en a pris !

Voici nos quelques conseils pour organiser par vous-même votre découverte de la baie de Phang Nga :

Venir la veille

Essayez de venir sur place la veille de votre excursion dans la baie. Cela vous laissera le temps de faire un tour dans le village de pêcheurs et de trouver un habitant prêt à vous emmener en balade sur sa pirogue le lendemain matin.

Passer par un pêcheur local

En négociant votre excursion en bateau directement auprès d’un pêcheur local, vous faites vivre les habitants de Phang Nga, et vous payez aussi moins cher : tous les avantages du contact direct !

Explorer la baie tôt le matin

La plupart des groupes de touristes arrivent aux alentours de 9h-9h30 sur place. En partant en bateau à 7h du matin, vous aurez la chance incroyable de bénéficier de la baie pour vous tout seuls … Un instant magique que nous avons eu la chance de vivre.

Où dormir dans la baie de Phang Nga ?

Phang Nga National Park Bungalows

Nous avons choisi de dormir dans les Bungalows du parc national Ao Phang Nga. Ils sont assez difficiles à trouver car ils ne sont indiqués ni sur Google Maps ni sur Maps.me, mais le Visitor Center de Phang Nga saura vous renseigner sur le chemin à suivre. Ils sont idéalement placés car ils se trouvent à seulement quelques minutes à pied des embarcadères.
La nuit en bungalow coûte entre 700 et 1 000 baths, selon le jour où vous dormez sur place. Ils sont très bien équipés, avec un lit double et un lit simple, une salle de bain privée avec eau chaude, clim et ventilateur, une terrasse et un balcon, wifi et télévision ! Nous avons adoré nous retrouver quasiment seuls, entre la mangrove et la baie.

Comment se rendre à Phang Nga depuis Krabi ?

Depuis Krabi Town, il faut d’abord rejoindre le terminal de bus (compter 30 baths la course en songthaew). Des mini-bus avec clim partent ensuite jusqu’à Phang Nga, pour 75 baths. Le trajet dure environ 1h30.
Note : les prix indiqués sont ceux valables à notre passage sur place, début 2018.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.