Visite de la ville coloniale de Paraty et de Trindade

Le
Date du séjour : Du 12 au 13 septembre 2017

C’est avec la tête remplie de souvenirs que nous quittons Ilha Grande pour la petite ville coloniale de Paraty. Très appréciée pour son centre historique interdit aux voitures, Paraty est une destination prisée par les touristes brésiliens. Située à environ 250 kilomètres de Rio de Janeiro, elle est considérée comme une étape à ne pas louper sur la Costa Verde !

Découverte du centre historique de Paraty

Après avoir quitté Ilha Bella en ferry, nous prenons un autocar depuis le terminal de bus d’Angra dos Reis. Dès notre arrivée à Paraty en fin d’après-midi, nous nous installons dans notre auberge Che Lagarto, qui se situe à seulement 5 minutes du terminal. Nous y faisons la rencontre de Philippe, un compatriote alsacien polyglotte de 27 ans.

Nous remarquons le calme qui règne dans le centre historique de Paraty. Celui-ci est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Les voitures y étant interdites, de nombreuses calèches sillonnent les ruelles. Les bâtiments historiques sont blancs, avec de jolies peintures colorées sur les volets ou les contours de porte. Il y a de nombreux restaurants, de petites boutiques de souvenirs ainsi que des ateliers d’artistes. Nous passons la soirée à nous perdre dans les petites ruelles pavées.

Centre historique de Paraty

Emilie admirant le centre historique de Paraty

Ruelle colorée de Paraty

L’une des ruelles colorées de Paraty

Le port de Paraty

Le port de Paraty

Nous y retournons le lendemain après-midi, pour y découvrir le port et la plage de Pontal, qui n’est malheureusement pas très intéressante. Par contre, s’il y a un endroit à ne pas louper, c’est le petit café de Manuê, où nous avons pu goûter pour la première fois de l’Açai. Ce petit fruit pousse sur un certain type de palmier en Amérique du Sud, et est une spécialité brésilienne. Nous avons opté pour un açaï na tigela (açaï glacé dans un bol, ici préparé avec de la banane et du miel) et nous sommes régalés.

açaï na tigela du Café de Manuê

Le succulent açaï na tigela du Café de Manuê

Trindade et la piscine naturelle de Cachadaço

Le lendemain de notre première visite de Paraty, nous décidons de partir découvrir Trindade. Ce petit village de pêcheurs à environ 40 minutes de Paraty est reconnu pour ses belles plages. Pour y accéder, il suffit de prendre un bus « Colitur » à 4,25 real par personne. Le trajet est assez mouvementé ; nous passons par des routes étroites, sinueuses et pentues.

Dès notre arrivée, nous traversons le village de Trindade pour nous rendre directement à la plage de Cachadaço. Il y a beaucoup de vagues et on aperçoit quelques méduses, ce qui refroidit les envies de baignade de Cédric. Malgré cela, la plage reste magnifique et c’est un plaisir de la traverser.

Le village de pêcheur de Trindade

Le petit village de pêcheurs de Trindade

La plage de Cachadaço

La magnifique plage de Cachadaço

Nous partons ensuite vers la piscine naturelle de Cachadaço. Un sentier au bout de la plage nous y mène en une petite demi-heure, en nous faisant traverser une petite forêt. Sur place, de gros rochers répartis en cercle forment un bassin d’eau de mer. L’eau s’y engouffre mais on ne subit pas les vagues. Les méduses n’y sont pas présentes contrairement aux nombreux poissons. Cet endroit est connu pour recevoir fréquemment la visite de quelques tortues de mer. Malheureusement pour nous, elles ne pointeront pas le bout de leur nez.
Nous nous baignons dans l’eau froide et profitons ensuite du soleil en bronzant sur un gros rocher, livre à la main… quel bonheur ! Le seul point noir, ce sont les nombreux touristes. Eh oui ! Nous ne sommes pas les seuls à connaitre cette adresse. Quelques heures plus tard, nous repartons pour éviter de gros coups de soleil car ça tape fort ! Après une balade au centre-ville, nous reprenons le bus vers Paraty.

La piscine naturelle de Cachadaço

La piscine naturelle de Cachadaço et ses touristes

Baignade dans la piscine naturelle de Cachadaço

Emilie se baigne dans la piscine naturelle de Cachadaço

Le lendemain nous quittons la petite ville tranquille de Paraty pour la plus grande ville d’Amérique du Sud, São Paulo.

Les autres choses à faire autour de Paraty

Nous pouvons dire que notre passage à Paraty était plutôt un « passage éclair » et nous n’avons pas eu le temps de visiter tous les points d’intérêt dans les environs. Voici quelques idées si vous avez prévu de rester un peu plus longtemps sur place.

Le toboggan naturel de Penha

Il s’agit d’un véritable toboggan aquatique en pleine nature, et c’est gratuit (si tu es un backpacker tourdumondiste, tu dois certainement être un peu radin comme nous :P) ! On peut descendre une pente de 20 mètres, en glissant sur un rocher en plein milieu d’une cascade. Sympa, non ? Pour toutes les infos pratiques pour vous y rendre, direction le site de Planete 3W.

Excursion en bateau dans la baie de Paraty

Que ce soit à bord d’un bateau de pêche ou en escuna (voilier touristique), il est possible de naviguer dans la baie de Paraty pour accéder à de charmantes plages et petites îles. Une idée sympa pour profiter de tout le potentiel de cette magnifique baie, en excursion d’une journée.

Dégustation de cachaça

La région de Paraty est réputée pour sa cachaça. Autant en profiter pour y goûter, et découvrir le procédé de fabrication de cet alcool de canne à sucre, dans une des nombreuses distilleries des alentours.

Où dormir à Paraty ?

L’auberge Che Lagarto

Che Lagarto est une chaîne d’auberges de jeunesse présente en Amérique du Sud. A Paraty, elle est située à 5 minutes du terminal de bus, et dispose d’une piscine. Notre dortoir de 10 était un peu vétuste mais la literie était confortable. L’ambiance backpacker qui y règne est plutôt sympathique et propice à la rencontre : on y a d’ailleurs rencontré un autre alsacien, Philippe, avec qui on a sympathisé. Le petit déjeuner est très copieux et diversifié. Compter 36 reals le lit en dortoir.

En réservant via ce lien, vous nous permettez de toucher une commission, sans que le prix de votre réservation n’augmente.

Où manger à Paraty ?

Manuê

Un petit café situé non loin de l’auberge Che Lagarto, souvent bondé, et pour cause ! Il est classé dans le top 3 des restaurants où manger à Paraty sur Tripadvisor, rien que ça ! L’ambiance est cosy et c’est très agréable d’y boire un verre ou d’y déguster un bon açaï bowl (le bol de 300 ml est à 8 reals).

La pizzeria « torre de pizza »

C’est un peu par hasard (et par flemme) que nous sommes entrés dans cette pizzeria, juste en face de notre auberge, et bien nous en a pris ! Sa pizza a été élue meilleure pizza de la ville depuis 9 ans ! N’hésitez pas à prendre une pizza pour deux, car en Amérique du Sud, la pizza se partage 🙂 Compter 60 reals le dîner pour 2 avec boissons.

Comment se rendre à Paraty depuis Ilha Grande ?

Depuis Ilha Grande, il faut d’abord prendre le ferry pour rejoindre Angra dos Reis. Depuis là, rejoignez le terminal de bus et prenez un bus local pour Paraty (14 reals par personne). Le trajet en bus dure un peu plus de 2h.

Comment se rendre à Trindade depuis Paraty ?

Des bus de la compagnie Colitur partent toutes les heures vers Trindade depuis le terminal de bus de Paraty. Le trajet coûte seulement 4,25 reals par personne et dure 45 minutes environ. Il n’y a pas de guichet au terminal de bus, le billet s’achète directement dans le bus.

Commentaires

Bonjour je souhaite me rendre a paraty en janvier pour 3 jours 2 nuits je souhaite réserver mon billet de bus en avance mais je trouve pas de réservation pour les dates du 10 au 13 savez vous si je peux réserver une fois que je serai a Rio merci pour votre réponse et votre blog est vraiment sympas

Répondre

Bonjour Jean Baptiste !
En cherchant sur le site de Busbud, j’ai vu qu’il y a des bus toutes les heures de Rio vers Paraty avec la compagnie Costa Verde. Le trajet dure à peu près 4h30. Au Brésil (d’ailleurs un peu partout), il vaut mieux réserver directement à la gare routière. Ca évite de payer des frais de réservation sur les sites et il y a généralement plus de compagnies à la gare routière que ce qu’on peut voir en ligne. Avec des bus toutes les heures, à mon avis, il n’y a pas besoin de réserver en avance. Achète directement ton ticket à la gare routière le jour de ton départ.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.