Visiter Sydney et ses lieux incontournables

Le
Date du séjour : Du 3 au 11 janvier 2018

Nous faisons nos adieux à Cairns et à la chaleur tropicale du Queensland pour atterrir en Nouvelle-Galles du Sud, à Sydney ! C’est parti pour 9 jours de visite de Sydney, la ville la plus peuplée de toute l’Océanie ! On connaît tous son mythique opéra et le Harbour Bridge, mais cette mégalopole a bien plus que cela à offrir…

Atterrissage à Sydney et découverte du Vegemite

Arrivés à Sydney à la tombée de la nuit, nous ne traînons pas et prenons le train pour rejoindre notre charmant Airbnb, non loin de la station Stanmore. Andrew et Raechel, nos hôtes, nous accueillent dans leur appartement.

Le côté positif, quand on loge en chambre chez l’habitant, c’est qu’on peut souvent goûter à des produits typiquement locaux ! C’est ainsi que nous avons testé dès le premier matin le Vegemite, cette espèce de pâte à tartiner salée dont les anglo-saxons raffolent ! Clairement, nous ne sommes pas fans, mais on vous conseille d’y goûter sur du pain grillé si vous avez un jour l’occasion (on en trouve même en supermarché en France, dans les rayons de produits étrangers) ! Après ce petit test culinaire, nous partons visiter Sydney.

Première journée de visite au centre-ville de Sydney

Les environs du Town Hall et Chinatown

Nous sortons du train à la station Town Hall puis commençons notre tour de la ville. Nous passons devant le Queen Victoria Building, un bel immeuble de la fin du XIXème siècle, qui abrite aujourd’hui un grand centre commercial. Il accueille pas moins de 4 étages de boutiques.
Mais comme le lèche-vitrine, ce n’est pas vraiment notre truc, nous poursuivons notre chemin et rejoignons le quartier de Chinatown. Une porte à l’architecture chinoise marque le début du quartier. De nombreux restaurants asiatiques sont présents, ainsi que plusieurs magasins avec des produits typiquement chinois.

Le Queen Victoria Building à Sydney

Le magnifique Queen Victoria Building accueille un énorme centre commercial

La porte d'entrée de Chinatown

La porte d’entrée de Chinatown

Le quartier de Darling Harbour

Juste à côté de Chinatown se tient le quartier de Darling Harbour. Il s’agit d’un quartier dédié aux loisirs. Centre commerciaux, restaurants, aquariums, espaces verts, tout est fait pour attirer les familles !

Enorme street art près de Darling Harbour

Enorme street art très réaliste près de Darling Harbour

Hyde Park et les Royal Botanic Gardens

Nous repartons en direction de Hyde Park, dans le CBD (Central Business District), où une sieste bien méritée nous attend sur l’herbe moelleuse du parc. Après nous être reposés, nous entrons dans la cathédrale Sainte Marie, qui jouxte le parc, puis marchons vers les Royal Botanic Gardens.
Il s’agit d’un magnifique jardin botanique situé non loin de l’opéra. De nombreux ibis se déplacent dans le parc. Nous rejoignons l’étang et profitons d’un moment de contemplation.

La Cathédrale Sainte Marie à coté de Hyde Park

La Cathédrale Sainte Marie à coté de Hyde Park

Un ibis au Royal Botanic Gardens

Un ibis au Royal Botanic Gardens

Découverte du cricket, l’un des sports les plus populaires d’Australie

Il commence à se faire tard et nous rejoignons notre Airbnb. Andrew, notre hôte regarde le cricket à la télé et tente de nous en expliquer les règles (sans trop de succès).
Si comme nous vous pensiez que le cricket était un sport où il faut faire passer des boules en bois à travers des arceaux, et bien vous avez tout faux 😉 Ça, c’est le croquet. Le cricket au contraire ressemble beaucoup au baseball : il se joue avec une balle et une batte. C’est l’un des sports les plus populaires du pays.

Les emblèmes de Sydney : l’opéra et le Harbour Bridge

Le lendemain, nous partons à la découverte du centre historique et des deux emblèmes de Sydney : l’opéra et le Harbour Bridge.

L’opéra de Sydney

Pour rejoindre l’opéra, nous prenons le train jusqu’à Circular Quay. Dès la sortie de la station, il y a énormément de monde. Nous nous frayons un chemin parmi les passants, et rejoignons l’opéra. Avec son architecture en forme de coquillage, ce bâtiment mythique ne nous laisse pas insensibles !

L'opéra de Sydney

L’emblème de la ville : l’opéra de Sydney

The Rocks, le plus ancien quartier de Sydney

Nous marchons ensuite jusqu’à The Rocks. Attendez, je vous vois venir, on ne parle pas de « The Rock », le fameux acteur, mais bien du plus vieux quartier historique de Sydney 😉 C’est ici que les premiers colons britanniques s’installèrent. Coup de chance pour nous, c’est le jour du « Friday Foodie Market » qui se tient dans le quartier. De nombreux foodtrucks proposent leur cuisine du monde. Nous craquons pour des okinomiyaki (à 19A$ pour deux), un bon repas mais plutôt lourd en plein été australien !
Après avoir mangé, nous déambulons dans les rues du quartier et flânons dans les boutiques d’artisans locaux.

Okinomiyaki au Friday Foodie Market

Nous goûtons des okinomiyaki (sorte de crêpes japonaises) au Friday Foodie Market

Traversée du Harbour Bridge

Après avoir exploré le quartier The Rocks, nous décidons de traverser l’emblématique Harbour Bridge. Depuis Argyle Street, nous empruntons les escaliers pour grimper sur le pont. Une voie piétonne longe la route et permet de rejoindre l’autre rive. La traversée est longue : c’est que le pont s’étend sur 1 149 mètres !

Le Harbour Bridge

Le deuxième emblème de la ville : le Harbour Bridge

L'opéra de Sydney vu du Harbour Bridge

L’opéra de Sydney vu du Harbour Bridge

La vue de l'autre coté du Harbour Bridge

La vue de l’autre coté du Harbour Bridge

La vue sur l’opéra depuis le pont vaut définitivement le coup d’œil ! Mais pour les plus motivés, sachez qu’il est également possible d’escalader le pont.

Petit tour au Luna Park pour finir la journée

Une fois de l’autre côté de la baie, nous rejoignons le Luna Park, qui se tient juste à côté du pont. Ce parc d’attractions a un côté rétro un peu « creepy ». Nous nous promettons de repasser de nuit pour voir ce que ça donne puis rentrons après cette journée bien chargée.

Le Luna Park de Sydney de jour

Le Luna Park de Sydney a un petit coté creepy

A la découverte des marchés de Sydney

Flânerie au Paddington Market …

Le lendemain, nous partons en fin de matinée vers le Paddington Market, un marché qui se tient tous les samedis de 10h à 16h, sur Oxford Street. On y trouve des stands d’artisans locaux : bijoux, vêtements, objets d’art, bougies … Il faut pas mal de temps pour parcourir la bonne centaine de stands qui se trouvent ici. Nos yeux se régalent des belles créations d’un artisan qui confectionne des bijoux à partir de mécanismes de montres. Vous pouvez en avoir un aperçu sur son site internet.
Nous déjeunons ensuite à un stand du marché qui propose de savoureuses assiettes de falafels vraiment pas chères : 12 A$ chacune !

Les nombreux stands d’artisans locaux du Paddington Market

Au Paddington Market, on trouve de nombreux stands d’artisans locaux

Cédric au Paddington Market

Cédric chinant, mais oubliant être un tourdumondiste fauché !

Bon, on ne va pas vous mentir, nous étions un peu étonnés de ne pas trouver de fruits et légumes au Paddington Market. Nous pensions que le « Paddington Market » et le « Paddy’s Market » étaient un seul et même marché. Il se trouve que ce sont bien deux marchés différents. Le Paddy’s Market est le plus grand marché de la ville. Après nous être rendus compte de notre erreur, nous décidons de le rejoindre à pied. Une belle balade nous attend : celui-ci est quand même à plus de 3 kilomètres de là.

… et au Paddy’s Market !

Notre chemin vers le Paddy’s Markert nous fait passer devant le Paddington Reservoir Gardens. Un ancien réservoir d’eau réhabilité en parc : plutôt sympa comme idée ! Nous croisons également de nombreux supporters, tous vêtus de rose, qui se rendent au stade de cricket de la ville.

le Paddington Reservoir Gardens à Sydney

Le Paddington Reservoir Gardens est un ancien réservoir d’eau transformé en parc

Nous arrivons au Paddy’s Market plutôt fatigués par ce long chemin en plein cagnard. Ce marché couvert est vraiment très étendu et on y trouve aussi bien des souvenirs que des fruits et légumes.

Le Paddys Markets de Sydney

Nous voila au Paddys Markets !

Repos et cinéma en plein air à Darling Harbour

Nous partons ensuite nous reposer dans le parc de Darling Harbour. Après avoir rechargé nos batteries, nous partons dans Chinatown pour dîner. Nous choisissons le restaurant Mamak, un restaurant malaisien que l’on a trouvé dans le top 50 de Tripadvisor (il est maintenant dans le top 150 mais le nombre de restaurants à Sydney est astronomique !). La queue est longue mais nous arrivons finalement à entrer en quelques minutes seulement.
Ensuite, retour au parc où est projeté en plein air le film « Les Gardiens de la Galaxie 2 ». Après avoir déjà tenté l’expérience à Brisbane, nous ne manquons pas l’occasion de profiter d’une séance de cinéma en extérieur. A la place des popcorns, nous optons pour des « cream puff », de délicieuse pâtes à choux remplies de crème, achetés à Chinatown.

Un cream puff : délicieuse pâte à choux remplie de crème

Ces pâtes à choux remplies de crème sont un vrai délice !

Cinéma en plein air à Sydney

Une petite scéance de cinéma pour terminer la journée

La plage de Bondi sous 47 degrés

Le lendemain, 43 degrés sont annoncés à Sydney. Nous hésitons à sortir par une telle chaleur mais ne tenons pas en place dans l’appartement. Nous partons à la plage de Bondi, la plus célèbre plage de Sydney.

Mais la réalité dépasse les prévisions météorologiques : un panneau affichant la température indique 47 degrés. Nous comprenons notre douleur : nous avons l’impression d’avoir été mis dans un four : nos paupières brûlent, la chaleur est intenable !

La plage de Bondi est naturellement prise d’assaut. Avec tout ce monde, cela ne nous attire pas du tout ! Nous marchons lentement vers le marché qui se tient dans le quartier en ce dimanche matin. On y trouve quelques stands d’artisanat local. Nous faisons rapidement le tour avant de rechercher un peu de fraîcheur, à l’ombre.

La plage de bondi

La plage de Bondi, bondée sous 47 degrés ! Pour nous, il faisait trop chaud pour se baigner !

Après avoir grignoté une petite salade, nous commandons des jus de fruits et milkshakes pour nous rafraîchir, avant de reprendre le chemin de notre Airbnb : il fait vraiment trop chaud pour en faire plus aujourd’hui !

Petit-déjeuner au Fish Market (marché aux poissons)

Le lendemain, nous décidons de partir de bonne heure au marché aux poissons de Sydney, ouvert tous les jours. Nous découvrons les nombreux étalages de poissons : crabes, langoustes, espadons, huîtres géantes … Avant de craquer pour un magnifique sushi-donut, qui nous servira de petit déjeuner. Nous ne vous mentons pas en vous révélant qu’il était aussi beau que bon !

Sushi-Donut au Fish Market de Sydney

La découverte de ce Fish Market : Le Sushi-donut !

Excursion à Cockatoo Island

Nous prenons ensuite la direction de Circular Quay. Notre chemin nous fait passer le long du musée national de la Marine, à côté duquel on peut trouver le bateau-réplique de l’Endeavour, le bateau du Capitaine Cook. Il est possible de monter à bord si vous avez un ticket pour visiter le musée de la Marine.

Après avoir avalé un casse-croûte, nous arrivons à Circular Quay, puis embarquons sur le ferry vers Cockatoo Island. Pour l’emprunter, il suffit de bipper sa carte Opal, ou bien d’utiliser un ticket « single trip ». Le ferry met 10 minutes environ à atteindre l’île, sur laquelle a été installée une prison au milieu du XIXème siècle, puis des ateliers de chantier naval.
Il est possible de visiter les vestiges de la prison mais également des anciens bâtiments utilisés pour la réparation et la création de pièces de bateaux. Des appartements ou des tentes peuvent être loués pour passer la nuit sur l’île (mais pour notre part, nous ne voyons pas l’intérêt de la chose). Nous passons deux heures à nous balader sur l’île et à ramasser quelques jolies fleurs de frangipanier avant de rentrer.

Le dernier prisonnier de Cockatoo Island

Le dernier prisonnier de Cockatoo Island

Emilie à Cockatoo Island

Flower Power !

Retour au Luna Park, de nuit

Après une journée orageuse consacrée à l’organisation de la suite de notre tour du monde et à l’envoi d’un colis rempli de nos affaires « d’hiver » en France, nous partons en soirée vers le quartier The Rocks. Nous dînons dans une mauvaise pizzeria (tellement mauvaise que nous n’avons même pas noté son nom !), puis traversons le Harbour Bridge pour rejoindre le Luna Park.
L’atmosphère y est encore plus “creepy” que lorsque nous y étions de jour. Un film d’horreur pourrait parfaitement être tourné ici !
Par contre, la vue sur l’opéra depuis ce côté de la baie est saisissante. Nous prenons quelques clichés du bâtiment illuminé, avant de rentrer.

Le Luna Park de Sydney de nuit

Le Luna Park est encore plus effrayant de nuit !

Vue sur l'opéra de Sydney depuis le Luna Park

Vue sur l’opéra de Sydney depuis le Luna Park

Visite de l’exposition « Jurassic Plastic » au Town Hall et passage au One Central Park Mall

C’est une nouvelle journée pluvieuse qui nous attend.
Nous partons tout de même en milieu d’après-midi vers l’hôtel de ville (ou Town Hall), où se tient une exposition gratuite nommée « Jurassic Plastic ». Un artiste japonais en est l’auteur. Il a réalisé des sculptures de dinosaures à partir de jouets en plastique récupérés dans des déchetteries ou dont les gens se débarrassaient. Les jouets en plastique ne sont pas recyclés en Australie, et l’artiste a voulu contester cela. Les figurines Pikachu font de l’œil à Cédric, et nous quittons l’expo avant qu’il n’en subtilise une 😉

L'exposition "Jurassic Plastic" au Town Hall de Sydney

L’exposition “Jurassic Plastic” au Town Hall

Des Pikachu à l'exposition "Jurassic Plastic"

Une armée de Pikachu !

Un vélociraptor entièrement fait en jouets plastiques

Un vélociraptor entièrement fait en jouets plastiques

Nous partons ensuite jeter un coup d’œil au One Central Park Mall, un centre commercial à l’architecture particulière, car il est recouvert de végétaux ! A l’intérieur également, entre les escalators, on retrouve une « petite forêt » de plantes vertes.

Le One Central Park Mall et sa végétation luxuriante

Le One Central Park Mall et sa végétation luxuriante vaut le coup d’œil

Notre visite de Sydney touche à sa fin et notre vol pour Melbourne est dans seulement quelques heures… Nous avons apprécié flâner dans les marchés de la ville et explorer les différents quartiers de Sydney. Cependant, malgré la longue durée de notre séjour, nous n’avons pas pu voir tout ce que nous voulions dans les environs. Notre grand regret est de ne pas être passé aux Blue Mountains.

Les autres choses à faire à Sydney

Visiter l’intérieur de l’opéra de Sydney

Si vous n’avez pas les moyens d’assister à un spectacle à l’opéra, il est possible de le visiter pour la somme de 42 A$. La visite guidée dure environ 1 heure. Pour notre part, nous nous sommes contentés de faire le tour de l’extérieur du bâtiment, mais ça a l’air d’être une visite très intéressante !

Réservez votre visite guidée de l’opéra de Sydney

Le BridgeClimb : grimper au-dessus du Harbour Bridge

Si traverser le Harbour Bridge ne vous suffit pas, pourquoi ne pas l’escalader ? L’ascension du pont en petit groupe, accompagné d’un guide d’escalade peut se faire de jour ou de nuit, à partir de 174 A$ par personne. La vue à 360 degrés sur la ville de Sydney a l’air particulièrement belle !

Réservez votre ascension sur le Harbour Bridge

Visiter le musée d’art contemporain de Sydney

Les amateurs d’art moderne ne manqueront pas de faire un tour au musée d’art contemporain de la ville. La visite est gratuite, il serait dommage de s’en priver ! Ne manquez pas la vue sur l’opéra depuis le dernier étage.

Emprunter la promenade du littoral, de Bondi à Coogee

Désarçonnés par la chaleur lors de notre passage à Bondi, nous n’avons malheureusement pas eu la force de faire cette balade qui semble être incontournable à Sydney. Cette promenade du littoral d’environ 5 kilomètres commence au niveau de la piscine d’eau de mer à Bondi, puis passe entre autres par les plages de Bronte et Tamarama, avant d’arriver à Coogee. C’est la balade idéale pour découvrir les jolies plages de Sydney.

Partir à la découverte des Blue Moutains

A moins de deux heures de route de Sydney se trouvent les Blue Mountains. Classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000, ces montagnes tiennent leur nom du halo bleuté formé par les émanations des eucalyptus qui la recouvrent. Le parc national dispose de nombreux sentiers de randonnée, pour partir à la découverte des gorges, des cascades et rivières … Malheureusement pour nous, la mauvaise météo à la fin de notre séjour nous a fait renoncer à cette excursion. Nous attendons avec impatience vos retours d’expérience en commentaire 😉

Où manger à Sydney ?

Mamak

Situé à deux pas de Chinatown, Mamak fait partie des 150 meilleurs restaurants de Sydney selon Tripadvisor et pour notre part, nous avons adoré ! Une longue queue peut se former devant l’entrée du restaurant mais le temps d’attente reste correct. Nous vous recommandons le Mee Goreng et les currys (mais attention à vos papilles, ces-derniers sont très épicés). Compter 36 A$ pour deux plats.

Sur les marchés

Les marchés sont souvent un très bon endroit pour manger sur le pouce pour moins de 10 A$ par personne. Nous nous sommes régalés au Paddington Market (le samedi) et au Friday Foodie Market du quartier the Rocks.

Comment se déplacer à Sydney ?

Sydney est une grande ville, mais fort heureusement les transports en commun desservent très bien ses différents quartiers. Le plus pratique pour se déplacer dans la ville reste le train. Ce dernier dessert également l’aéroport international.

Nous vous conseillons de vous munir d’une carte Opal à votre arrivée à Sydney. Cette carte gratuite vous permettra de charger un crédit utilisable pour utiliser les transports en commun de la ville (bus, train ou encore ferry), à tarifs avantageux. Il vous coûtera moins cher d’utiliser une carte Opal que d’acheter des tickets à l’unité. Il est possible de s’en procurer une à l’aéroport ou dans certains points de vente comme les 7 eleven. Vous trouverez la liste des points de vente où vous procurer une carte Opal sur ce site.
Demandez directement au vendeur de la charger d’un montant suffisant pour vous déplacer pendant votre séjour. A titre indicatif, nous avons utilisé un crédit de 90 A$ par personne pendant nos 9 jours sur place.

Pour l’utiliser, il suffit de la bipper à la montée et à la descente. Le coût du trajet sera ensuite calculé automatiquement et déduit de votre crédit.

Note : en utilisant les liens vers le site getyourguide.fr ci-dessus, vous pourrez réserver votre activité tout en nous faisant toucher une petite commission. Le prix reste le même pour vous !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.