Que faire à Melbourne ? Visiter la capitale du street-art et de la gastronomie en Australie

Le
Date du séjour : Du 12 au 16 janvier 2018

Nous quittons Sydney, la mégalopole la plus peuplée du pays pour rejoindre Melbourne, sa dauphine en termes démographiques. Cette ville cosmopolite a un côté artistique très développé ; on retrouve notamment du street-art à de nombreux endroits. Au niveau gastronomie, Melbourne n’est pas en reste : avec plus de 4 000 restaurants dans la ville, il y a de quoi se régaler à quasiment tous les coins de rues ! Petite surprise du calendrier : arrivés mi-janvier pour visiter Melbourne, nous tombons juste au bon moment pour profiter de l’Open Australie, l’occasion pour nous d’assister gratuitement aux matchs de qualification.

Visite du centre-ville de Melbourne

Après avoir rejoint notre Airbnb situé à Newport, à l’ouest de Melbourne, nous empruntons le train pour nous rendre au centre-ville, puis commençons en beauté avec un déjeuner au Grand Trailer Park Taverna.

Nous démarrons notre visite de Melbourne par une balade dans le Central Business District (CBD), passons devant le parlement puis rejoignons Chinatown. Le quartier est assez restreint, il ne s’étend que sur quelques pâtés de maisons autour de Little Bourke Street, mais les restaurants asiatiques qui s’y trouvent nous donnent l’eau à la bouche … Dommage, nous venons de manger ! Nous revenons ensuite du côté de la bibliothèque nationale du Victoria, et entrons dans le bâtiment, qui regroupe plus d’1,5 millions de livres.

Les buildings du CBD de Melbourne
Les buildings du CBD de Melbourne … Il y a de quoi se faire un torticolis !
La bibliothèque nationale du Victoria
La bibliothèque nationale du Victoria
Le quartier de Chinatown à Melbourne
Le quartier de Chinatown à Melbourne

Nous passons plus tard devant le Town Hall (hôtel de ville) et la jolie cathédrale Saint-Paul, avant de s’arrêter à Federation Square, l’épicentre des manifestations culturelles de la ville.

Le town hall de Melbourne
Le town hall de Melbourne
Forum de Melbourne
Le centre-ville de Melbourne offre des styles architecturaux très variés !

Découverte de l’Australian Center for the Moving Image (ACMI)

Attirés par une affiche pour une expo sur le thème de « Wallace et Gromit » (oui, nous restons de grands enfants !), nous entrons au centre australien de l’image animée (ACMI). Pas de chance, l’exposition est payante (24 A$ par personne), mais nous en profitons pour faire le tour de la partie gratuite du musée ! Nous ne sommes pas déçus : le musée regorge d’écrans et d’objets interactifs. Entre les jeux vidéo, les prises de vue en slow motion à 360° et le mixage son … nous nous éclatons comme des petits fous ! Nous en profitons aussi pour foutre une raclée à un gamin au jeux vidéo (on l’avoue, c’est un peu méchant).

Flânerie au Queen Victoria Market, le plus grand marché de l’hémisphère Sud !

Le lendemain, nous partons dans la bonne humeur vers le Queen Victoria Market, ouvert tous les jours sauf le lundi et le mercredi. Celui-ci est gigantesque, il s’agit d’ailleurs du plus grand marché de tout l’hémisphère Sud !
Sur la route vers le marché, nous tombons nez à nez sur un Predator à l’air plutôt agressif … Nous ne faisons pas les malins et poursuivons. D’autres bâtiments révèlent de jolies fresques.

Street art Predator à Melbourne
Emilie est pétrifiée devant ce Predator
Fresque près du Queen Victoria Market à Melbourne
Fresque aperçue près du Queen Victoria Market

Arrivés au marché, nous commençons par la partie alimentaire. Nous salivons devant les stands … et finissons par craquer en déjeunant sur le pouce : panini veggie pour Emilie et hot dog pour Cédric. Il y a le choix pour manger de délicieux petits plats à moins de 10$ ! La partie vêtements / souvenirs du marché prend également une place importante et ne manque pas d’intérêt.

Un après-midi d’exploration « spécial street-art »

Une fois repus, nous retournons vers le centre-ville pour partir à la recherche des nombreux spots de street-art de Melbourne. Pas loin d’Union Lane, nous trouvons un point d’information, où nous récupérons une carte des fresques remarquables du centre.
Nous commençons par Union Lane, qui nous déçoit un peu : ce sont plus de simples tags que de véritables fresques, et l’odeur d’urine ne nous donne pas envie de rester très longtemps … Nous continuons vers Presgrave Place, où nous trouvons des collages et cadres accrochés aux murs : c’est déjà beaucoup plus intéressant !

Street art à Presgrave Place
Des cadres sont accrochés au mur à Presgrave Place

Quelques pâtés de maison plus loin se trouve AC/DC Lane. Nous y trouvons de nombreux street arts en l’honneur du fameux groupe de rock, mais aussi au guitariste décédé du groupe, Malcolm Young. Puis, juste derrière un fil sur lequel pendent plusieurs paires de chaussures, une autre peinture nous fait plutôt penser aux Guns and Roses … Cette rue est un véritable hommage au rock’n’roll !

AC/DC Lane à Melbourne
AC/DC Lane, la rue du stree art 100% rock ‘n’ roll !
Fresque en l'honneur de Malcolm Young
Fresque en l’honneur de Malcolm Young
Peinture Guns and Roses
Quelques chaussures pendent devant cette peinture en hommage aux Guns and Roses

Pour finir, nous partons un peu plus loin observer les fresques de Caledonian Lane, Drewery et Sniders Lanes, Stevenson et Tattersalls Lanes, ainsi que celles de Croft Alley. Nous ne vous en disons pas plus, et vous laissons les découvrir vous-même … 😉

Mais bien sûr, le street art ne se limite pas à ces quelques pâtés de maisons du centre-ville. Nous en avons trouvé un peu partout lors de notre visite de Melbourne, dont certains étaient vraiment impressionnants !

Street art dans le quartier Fitzroy à Melbourne
Street art dans le quartier Fitzroy
Street art à Melbourne
Street art à Melbourne
Street art saisissant de réalisme à Melbourne
Une fresque saisissante de réalisme !

Assister gratuitement à l’Open d’Australie

Chaque année en janvier, l’Open d’Australie se tient à Melbourne. Coup de chance pour nous, à notre passage, les matchs de qualification ont lieu. Ceux-ci sont accessibles gratuitement au public : c’est l’occasion rêvée pour voir du tennis de haut-niveau !

Après s’être fait refoulés au contrôle sécurité la veille car nous avions notre couteau suisse sur nous, nous retentons notre chance pour accéder aux matchs de qualifications. Cette fois-ci, nous avons laissé le petit couteau dans notre logement : on nous laisse passer !

Nous commençons avec un match féminin : Marta Kostyuk (République Tchèque) contre Barbora Krejcikova (Ukraine), puis nous rendons au match de Mathias Bourgue (France !) contre Salvatore Caruso (Italien). Malheureusement, le français perd de justesse …

Courts de tennis de l'Open d'Australie
En direct de l’Open d’Australie !

C’est la première fois que nous assistons à des matchs de tennis et contre toute attente, l’expérience nous plaît beaucoup.

Happy Hour à Fitzroy, le quartier hipster et bohème de Melbourne

En fin d’après-midi, nous partons vers le quartier « underground » de Fitzroy, et plus particulièrement vers sa rue principale : Brunswick Street. Cette-dernière est remplie de bars et cafés branchés, mais aussi de petites boutiques sympathiques. Nous apprécions l’ambiance bohème qui y règne. C’est vraiment un quartier à ne pas manquer à Melbourne !
Nous décidons de profiter de l’happy hour en terrasse, pendant que le soleil nous caresse de ses derniers rayons de la journée …

Maison dans le quartier Fitzroy
Maison dans le quartier Fitzroy
Balade dans le quartier Fitzroy
Balade dans le quartier Fitzroy
Happy hour dans le quartier Fitzroy
Happy hour dans le quartier Fitzroy

Promenade et observation des manchots à Saint Kilda

Pour cette nouvelle journée, nous programmons une balade à Saint-Kilda, un quartier en périphérie de la ville, à environ 6 kilomètres du CBD. Avec son parc d’attractions Luna Park situé en bord de mer, ce quartier est dédié à la détente et aux loisirs.

Luna Park de Saint Kilda
Le Luna Park de Saint Kilda

Nous arrivons avec le tram aux alentours de 17h. Un festival de musique se tient juste à côté du Luna Park. Au vu du tarif des tickets (105 A$), nous décidons de profiter de la musique gratuitement depuis la plage.

Nous rejoignons ensuite la jetée de Saint-Kilda. Une colonie de manchots pygmées y a élu résidence. Ils sont pour le moment en pleine partie de chasse mais reviennent tous les jours à la tombée de la nuit. Qu’à cela ne tienne, nous repasserons plus tard ! Nous partons dîner dans un restaurant du quartier et tombons au passage sur une statue du Capitaine Cook, chevauchant … un vélo en libre-service de la ville ! Plutôt étonnant, vous ne trouvez pas ?

Statue du Capitaine Cook à St Kilda
Le Cap’tain Cook se fait une petite virée en vélo !

A la sortie du restaurant, nous assistons à un magnifique coucher de soleil
Juste après, les manchots arrivent à la jetée. Les flashs des téléphones portables et appareils photo pouvant causer des dommages à leurs yeux, ces-derniers sont interdits. Des volontaires se tiennent sur place pour éclairer les animaux avec de petites lampes-torches à lumière rouge. Nous profitons de ce moment privilégié pour observer les manchots puis rentrons à notre Airbnb.

Magnifique coucher de soleil à la jetée de St Kilda
Magnifique coucher de soleil à la jetée de St Kilda
Manchot pygmée à Saint Kilda
Oui, cette tâche blanche et noire est bien un manchot pygmée 😉

Dernière journée à Melbourne : Royal Botanic Gardens et pizza !

Pour finir en beauté notre passage à Melbourne, nous décidons de tester une pizzeria du top de Tripadvisor au nom un peu étrange : +39Pizzeria. Verdict : c’est un véritable délice !

Sucullentes pizzas chez +39Pizzeria
Voici la Sol i Luna : une pizza moitié calzone, moitié margherita !

Nous poursuivons avec un capuccino et un chaï latte du Brother Baba Budan, avant d’aller digérer tout ça aux Royal Botanic Gardens.

S’étendant sur 38 hectares, avec une collection de plus de 8 500 espèces végétales, le jardin botanique de Melbourne est le lieu idéal pour se balader, faire du sport, ou encore faire une bonne sieste dans l’herbe moelleuse. Devinez quelle option nous avons choisie 😉

Pour finir la journée, nous profitons de l’happy hour près de la gare. Aujourd’hui, tout est permis !

C’est sur cette journée gourmande que notre séjour s’achève. Nous avons adoré visiter Melbourne, elle qui regorge d’activités culturelles, de street art et de bonnes adresses gourmandes ! Le lendemain, nous quittons l’île-continent pour rejoindre une petite île au Sud : la Tasmanie !

Les autres choses à faire à Melbourne

Déambuler au marché des artistes de Rose Street

Si vous passez dans le quartier Fitzroy le week-end, il serait dommage de manquer le marché de Rose Street, où plus de 70 artisans locaux proposent leurs créations. Et bien sûr, on retrouve à nouveau de bons petits stands où se restaurer. Ouvert le samedi et dimanche, de 10h à 16h.

Admirer la vue à 360° depuis l’Eureka Skydeck

Une petite balade le long du fleuve Yarra peut être agréable pour rejoindre l’Eureka Tower, un gratte-ciel de 300 mètres de haut. Il est possible de monter au 88ème étage du building pour apprécier une vue panoramique sur Melbourne et sur la chaîne montagneuse du Dandenong. A partir de 22 A$ par personne.

Faire une tournée des bars cachés de Melbourne

Vous l’aurez compris, Melbourne est bel et bien une ville « foodie ». Outre les restaurants et cafés, on y trouve de nombreux bars cachés : des endroits intimistes où il faudra faire preuve d’ingéniosité pour en trouver l’entrée … Certains peuvent se trouver derrière un frigo ou encore une bibliothèque !

Si vous n’avez pas envie de chercher toute la journée, il est possible de partir à la tournée des bars cachés, accompagné d’un guide local. Le tour est accessible à partir de 49 A$ par personne.

Admirer l’extraordinaire faune de Philip Island

Si comme Emilie, vous êtes un grand fan de manchots, et que vous n’en avez pas eu assez à Saint-Kilda, alors nous vous proposons de partir à Philip Island, une île accessible en voiture à seulement 1h30 de Melbourne. Une grande colonie de manchots a élu résidence sur l’île, tout comme des koalas, des wallabies et des phoques.

Partir en road trip sur la Great Ocean Road

Non loin de Melbourne se trouve le point de départ d’une route panoramique jusqu’à Adélaïde : la Great Ocean Road. La route qui s’étend sur 253 kilomètres propose des paysages spectaculaires sur le littoral. Elle passe à proximité des 12 Apôtres, de grandes formations rocheuses. Vous pouvez louer une voiture pour réaliser votre road trip ou bien partir en excursion organisée, à partir de 135 A$.

Comment se déplacer à Melbourne ?

Depuis l’aéroport vers le centre

Première chose à savoir, il y a deux aéroports à Melbourne : Tullamarine, l’aéroport international, et Avalon, l’aéroport pour les vols domestiques.
Le plus simple pour rejoindre le centre depuis ces aéroports est d’emprunter le SkyBus. Il s’agit d’un grand bus rouge qui rejoint la gare centrale de Melbourne (South Cross Station). Une fois sur place, un service de navette gratuite est mis en place pour vous déposer à votre hébergement en ville. Attention, cela se limite au centre de Melbourne, les quartiers périphériques comme Newton ne sont pas desservis, il faudra dans ce cas utiliser les transports en commun pour terminer votre trajet.

Le trajet depuis Tullamarine revient à 19,75 A$ par personne (36,50 A$ pour l’aller-retour), celui depuis Avalon s’élève à 24 A$ par personne (45 A$ pour l’aller-retour).

Note : en utilisant les liens vers le site getyourguide.fr ci-dessus, vous pourrez réserver votre activité tout en nous faisant toucher une petite commission. Le prix reste le même pour vous !

Dans le centre et en périphérie de Melbourne

Pour se déplacer dans l’agglomération de Melbourne, il vous faudra une carte Myki. Elle coûte 6 A$, et permet d’utiliser les trains, bus et trams. Attention : la carte Myki est personnelle, si vous voyagez en couple, il vous en faudra deux.
Chargez directement votre carte d’un montant suffisant pour vous déplacer pendant votre séjour. A titre indicatif, nous avons utilisé un crédit de 41 A$ par personne pour nos 5 jours sur place.

Théoriquement, vous pouvez l’acheter directement aux chauffeurs de bus, mais en pratique ils n’en disposent pas tout le temps. Il est préférable de se rendre à une station de train pour l’acheter à un distributeur automatique. Vous pouvez aussi l’acheter dans des boutiques, comme les 7-Eleven.

Pour utiliser la carte Myki, il suffit de la bipper à la montée et à la descente. Le coût du trajet sera ensuite calculé automatiquement et déduit de votre crédit.

La ligne de tram gratuite

Melbourne dispose d’une ligne de tram gratuite, le « City Circle Tram ». Cette ligne couvre les points d’intérêt du centre. Si vous l’empruntez sur sa partie gratuite, vous n’avez pas besoin de bipper votre carte Myki.

Où manger à Melbourne ?

Grand Trailer Park Taverna

Situé dans le CBD, la Grand Trailer Park Taverna ne se trouve pas facilement. Il n’y a pas de carte à l’extérieur et le restaurant est à l’étage d’un bâtiment. Une fois les escaliers grimpés, on arrive dans un cadre assez délirant, mais super sympa ! Ici, pas de service à table, on va commander directement son burger au comptoir. Ces derniers sont très bons, et pour les végétariens, il en existe avec des steaks de pois chiches.
L’avis de Cédric : le burger est à égalité avec celui du Fergburger à Queenstown (autant dire exceptionnel) !
Compter 16 A$ par personne.

+39Pizzeria

Voilà une adresse qui ravira les afficionados de nourriture italienne ! Classée 51ème sur 4 198 restaurants dans le classement Tripadvisor, cette pizzeria vaut vraiment le détour ! Les pizzas sont originales et dé-li-cieuses ! Nous avions choisi à notre passage une parmiggiana (aux aubergines et parmesan) et une Sol i Luna (une pizza moitié calzone / moitié margherita. Si si, c’est possible !). C’est l’un des rares moments où nous étions tellement ravis que nous avons laissé un pourboire (nous qui regardions au moindre dollar dépensé …) ! Compter 35 A$ pour deux pizzas.

Où boire un bon café à Melbourne ?

Brother Baba Budan

Si vous passez par le +39Pizzeria, nous vous recommandons de finir avec une bonne boisson chaude chez Brother Baba Budan. Les capuccinos et chaï latte sont des tueries ! Compter 5 A$ par personne.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.