Que faire à Queenstown, la reine des burgers et des sports extrêmes ?

Le
Date du séjour : Du 16 au 21 décembre 2017

Après notre petite déception au Milford Sound, nous finissons par la visite de Queenstown, notre dernière étape de Nouvelle-Zélande. Il y a de quoi faire dans cette ville qui est la première destination touristique du pays ! Bordée par les montagnes et le lac Wakatipu, Queenstown est le haut-lieu de nombreuses activités sportives. Parmi elles, le saut à l’élastique : une activité à fortes sensations qui a d’ailleurs été inventée ici, par A.J Hackett. Mais que ceux qui ont le vertige se rassurent, il y a plein d’autres activités possibles ici : le ski, le jet boating, le rafting et bien sûr, la randonnée !

Arrivée à Queenstown

Partis le matin-même du Fiordland, nous arrivons en début d’après-midi à notre camping à Queenstown, le Q Box Motorhome Park, qui offre pour un tarif de 20$NZ par personne une cuisine équipée (très sale), des douches et toilettes, ainsi qu’un espace lounge.
Mais pour nous, ce fut certainement la moins bonne expérience de camping que nous ayons eue en Nouvelle-Zélande ! Nous aurions dû nous en douter en voyant le nom du camping « Q Box Motorhome Park » : cet endroit n’était clairement pas conçu pour des tentes mais plutôt pour les vans et camping-cars.

Alors que nous demandons un emplacement pour tente à la réception, notre interlocuteur hésite. Il nous indique un emplacement caillouteux. Impossible de planter nos sardines ! Nous en cassons deux et en trouvons bizarrement 3 autres cassées sur le sol … Visiblement, nous ne sommes pas les premiers à rencontrer des difficultés ! Nous tentons encore trois autres emplacements … sans succès.

Finalement, le seul endroit qui convienne est en hauteur, sous un arbre, mais en pente ! La tente tient enfin mais nous allons le remarquer pendant notre première nuit, ce n’est clairement pas confortable : nous glissons constamment vers le bas et devons fréquemment nous repositionner dans la tente !

Petite balade à Glenorchy

Après notre nuit agitée, nous décidons de partir direction Glenorchy. Notre séjour en Nouvelle-Zélande se termine bientôt et c’est notre avant-dernier jour avec notre voiture de location ! Nous empruntons l’une des « plus belles routes de Nouvelle-Zélande », qui longe le lac Wakatipu. Bon, ça c’est ce qu’on a lu, mais avec le ciel couvert d’aujourd’hui, le spectacle n’est pas vraiment saisissant …

Le village de Glenorchy n’a rien d’extraordinaire en soi : il est tout petit et propose quelques endroits où se restaurer. S’il n’est pas reconnu pour son village, cet endroit regorge de nombreuses balades pour profiter de ses beaux décors naturels. En parlant de décor … Glenorchy a également été un lieu de tournage pour la trilogie du Seigneur des Anneaux et les films Narnia.
Nous commençons par boire un excellent capuccino, avant de se mettre en route sur la Glenorchy Lagoon Boardwalk : une petite marche à travers les marais. La balade est tranquille et dure une heure et demie. De retour au village, nous prenons quelques clichés du lac Wakatipu, puis déjeunons.

Les marais de Glenorchy

Les marais de Glenorchy, le long de la Glenorchy Lagoon Boardwalk

Le lac Wakatipu près de Glenorchy

Le lac Wakatipu près de Glenorchy

Les Avencurieux au lac Wakatipu

Séance photo difficile sous ces bourrasques de vent !

Passage à Paradise

Pendant le déjeuner, le temps se gâte. Nous partons en voiture vers Paradise, une petite bourgade de 8 habitants à une vingtaine de kilomètres de Glenorchy, accessible par une « gravel road ». Ici, on peut vraiment dire qu’il y a plus de moutons que d’habitants ! Sir Ian McKellen, qui joue Gandalf dans la trilogie du Seigneur des Anneaux, aurait dit que le village correspondait parfaitement à l’idée qu’il se faisait de la Terre du Milieu.

Nous prenons simplement une photo-souvenir devant le panneau. Cela aurait été dommage de ne pas passer par le « paradis » alors que nous étions si près 😉

Panneau Paradise en Nouvelle-Zélande

Oui le Paradis existe ! Et il se trouve en Nouvelle-Zélande 😉

Retour vers la période de la ruée vers l’or, à Arrowtown !

Ce matin, nous rangeons avec soin notre tente : c’était la dernière fois que nous l’utilisons ! Eh oui, c’est aussi notre dernier jour avec notre voiture de location. C’est qu’on s’y était plus ou moins attachés, à ce p’tit pot de yaourt doré !
Une fois nos affaires rangées, nous prenons la route vers Arrowtown, une petite ville créée au XIXème siècle lors de la ruée vers l’or dans l’Otago. Nous ne le savons pas encore, mais Arrowtown va devenir l’un de nos coups de cœur de Nouvelle-Zélande !

Le Chinese Settlement

Nous commençons avec un bon macchiato pour nous mettre en forme, avant de nous rendre au « Chinese settlement », les vestiges de la colonie chinoise implantée ici à la fin du XIXème siècle.

Plusieurs milliers de chinois sont arrivés dans cette partie de la Nouvelle Zélande à partir de 1864, au moment du déclin de la ruée vers l’or, dans l’espoir de gagner un peu d’argent et de rentrer plus tard en Chine. A l’époque, un chinois de la région de Canton ne gagnait que 12$NZ par an dans son pays. L’Etat néo-zélandais avait annoncé aux travailleurs chinois qu’ils auraient l’opportunité de gagner environ 100$NZ par an en Nouvelle-Zélande. Mais c’était loin d’être le cas avec les quelques paillettes d’or qui restaient dans la rivière. La plupart d’entre eux ne put jamais rentrer en Chine. En plus de cela, ils étaient assez mal vus par la population et victimes de racisme. Ils étaient forcés de vivre en dehors du village, mais sont restés soudés en communauté, avant d’être petit à petit acceptés par la population.
Certains vestiges de la colonie sont authentiques, tandis que d’autres sont des reconstitutions, mais la visite est vraiment intéressante et touchante !

Colonie chinoise d'Arrowtown

Ces maisons du XIXème siècle étaient habitées par des chercheurs d’or chinois

Balade le long de l’Arrow River

Nous empruntons ensuite un petit sentier très plaisant, qui surplombe l’Arrow-River. La rivière dispose d’une eau limpide, aux nuances bleu-clair. Une petite heure suffit pour faire l’aller-retour, en mode « papi-mamie ».

Balade le long de l'Arrow-River

Petite balade le long de l’Arrow-River

Cédric en admiration lors de la balade le long de l'Arrow-River

Cédric est en admiration devant ce paysage

Visite du centre-ville d’Arrowtown

A notre retour de balade, nous nous arrêtons au centre-ville pour déguster quelques « pies » (tourtes) avant de faire un tour dans Buckingham Street, la rue centrale. Les bâtiments ont un look western plutôt mignon. D’ailleurs, on trouve encore à Arrowtown 70 bâtiments datant de l’époque de la ruée vers l’or.

Buckingham Street à Arrowtown

À Arrowtown, on se croirait à l’époque de la ruée vers l’or !

Gold Shop à Arrowtown

Si vous voulez acheter de l’or, c’est par ici !

Pharmacie à Arrowtown

Certain magasins et devantures ont gardé le look western de l’époque

Passage au-dessus de la rivière Kawarau

Notre tour du village terminé, nous prenons le chemin du retour vers Queenstown. Nous faisons un arrêt juste avant le pont qui enjambe la rivière Karawau. L’eau est ici d’une couleur magnifique ! Nous observons un jet boat naviguer à toute berzingue sur les eaux de la rivière.

La rivière Karawau et son eau bleue turquoise

L’eau de la rivière Karawau est d’un bleu turquoise magnifique !

L’heure des adieux avec notre Hyundai Getz

De retour à Queenstown, nous faisons le check-in à l’auberge de jeunesse Base, en plein centre-ville, où nous payons 30$NZ par personne pour une nuit en dortoir avec petit déjeuner inclus. Le petit plus : elle est située juste en face du Fergburger, établissement réputé pour servir le meilleur burger du monde ! Bien entendu, pour Cédric, c’était un énorme avantage 😉
Nous partons ensuite rendre notre voiture de location avant de revenir en bus. Ca y est, nous sommes à nouveau de simples piétons !

Dernier moment avec notre Hyundai Getz

C’est le moment de dire adieu à notre pot de yaourt préféré !

Randonnée sur le Tiki Trail

Ce matin, nous partons en direction des télécabines de Queenstown. C’est ici que commence le Tiki Trail, une marche de deux heures aller-retour qui grimpe jusqu’à Skyline, le point d’arrivée des télécabines. La vue panoramique depuis en haut vaut le coup d’œil !
Une piste de luge d’été se trouve au sommet. Nous observons des gens l’emprunter, ça a l’air plutôt amusant ! D’autres activités sont possibles depuis ce point : du parapente, du saut à l’élastique ou encore du mountain biking.

Magnifique vue sur Queenstown et le lac Wakatipu

Magnifique vue sur Queenstown et le lac Wakatipu

Partie de frisbee-golf dans le parc botanique

De retour du Tiki Trail, nous partons donner nos affaires de camping à une association (du genre « Armée du Salut ») puis retournons à l’auberge pour louer des Frisbee. Nous avons vu en effet qu’il était possible de faire du Frisbee-golf dans le parc botanique de Queenstown.

Il y a de grandes chances pour que vous ne connaissiez pas ce sport ; pour notre part c’était la première fois que nous en entendions parler ! Inventé dans les années 70 aux Etats-Unis, le Frisbee-golf, ou disc-golf se joue comme le golf, mais au lieu de propulser une balle à l’aide d’un club de golf, le joueur lance un Frisbee à la force de son bras. Un panier métallique matérialise le trou.

Panier métalique du Frisbee-golf

Voici le panier métallique qu’il va falloir atteindre !

Cédric joue au Frisbee-golf

Cédric en pleine concentration lors de son lancer

Emilie joue au Frisbee-golf

Emilie dans un style plus décontracté

Nous nous initions tant bien que mal à ce sport, mais il faut avouer qu’Emilie n’est pas très douée … Cédric remporte finalement la partie ! Sur le parcours, nous observons d’autres joueurs, avec des Frisbee beaucoup plus performants que les nôtres (non, il ne s’agit pas QUE du joueur ;-)).
Epuisés par un sport si intense, nous nous détendons dans le parc, avec un livre à la main.

Moment détente après l’intense séance de Frisbee-golf

Moment détente après l’intense séance de Frisbee-golf

Le lac Wakatipu depuis le parc botanique de Queenstown

Le lac Wakatipu près du parc botanique de Queenstown

Emilie fait de la balancoire au Lac Wakatipu

Balançoire au bord du lac, on retombe en enfance !

Notre roadtrip en Nouvelle-Zélande se termine ici. Nous avons apprécié notre visite de Queenstown, où, il faut l’avouer, on mange vraiment bien ! Les alentours quant à eux, ne manquent pas de charme, notamment Arrowtown que nous avons adorée. Il est maintenant temps de faire nos adieux au pays des kiwis car nous partons pour de nouvelles aventures, en Australie et plus précisément à Brisbane.

Les autres choses à faire à Queenstown

Faire un saut à l’élastique

S’il y a un endroit où faire du saut à l’élastique, c’est bien là où il a été inventé ! C’est en effet à quelques minutes de Queenstown qu’A.J. Hackett a installé les premiers sites de saut à l’élastique à la fin des années 80, après avoir lui-même sauté à l’élastique quelques mois plus tôt depuis la Tour Eiffel. Queenstown dispose de nombreux endroits d’où sauter à l’élastique, la hauteur des sauts s’étendant de 43 à 134 mètres de haut !
La plateforme du Nevis est la troisième plus haute du monde, et la plus haute de Nouvelle-Zélande (134m de saut – chute libre de 8.5 secondes – 275 $NZ). Alors, tenté pour faire le grand saut ?

Réserver un saut à l’élastique depuis la plateforme Nevis

Faire de la luge d’été

Embarquez sur les télécabines à Queenstown et rejoignez Skyline (en haut du Tiki Trail), où vous trouverez une piste de luge de 800 mètres de long, qui promet une descente amusante ! Le pass « télécabines + 2 descentes » est à 61$ pour un adulte.

Faire du jet boat ou du rafting sur la rivière Kawarau

Partez en jet boat sur le lac Wakatipu et le long de la rivière Kawarau (compter 79$NZ). L’eau de la rivière est bleu turquoise et vous verrez à coup sûr de jolis paysages, le tout à haute vitesse ! Nous avons aperçu des gens en jet boat lors de notre retour d’Arrowtown et l’activité avait l’air vraiment sympathique …

Réserver une balade en jet boat sur la rivière Kawarau

La rivière Kawarau est également idéale pour faire du rafting. La descente est assez facile, car aucun rocher n’émerge de la rivière. Il est possible de combiner le rafting avec une balade en jet boat (compter 249$NZ).

Réserver une balade en jet boat avec rafting sur la rivière Kawarau

Note : en utilisant les liens vers le site getyourguide.fr ci-dessus, vous pourrez réserver votre activité tout en nous faisant toucher une petite commission. Le prix reste le même pour vous !

Faire une balade à vélo

L’Otago Central regorge de belles balades à vélo. Que vous aimiez le mountain biking ou que vous soyez plutôt amateurs de balades tranquilles, vous devriez trouver de quoi faire à Queenstown ou dans les environs. Il y aurait une balade sympathique d’un peu plus de 2 heures pour rejoindre Arrowtown depuis Queenstown.

Où manger à Queenstown ?

Fergburger

En plein centre-ville se trouve Fergburger, un établissement réputé pour servir le meilleur burger du monde ! Cédric étant un amoureux du burger, nous sommes allés le tester deux fois, et ce malgré l’énorme file d’attente qui s’étire devant le restaurant à l’heure du repas. Mais nous avions un atout de taille ! Logeant (dans la seconde partie de notre séjour) à l’auberge de jeunesse Base, nous étions juste en face et avons pu saisir les meilleurs timings pour s’y rendre. Résultat : seulement 40 minutes d’attente.

Nous avons testé le Ferg Deluxe (burger classique), le Holier Than Thou (au tofu en tempura), le Bombay Chicken (au poulet mariné) et le burger aux falafels. Les burgers sont de belle taille, les recettes originales, les ingrédients sont frais et de qualité et le pain est homemade : tout cela pour seulement 14$ en moyenne. Impossible de passer à Queenstown sans y goûter ! Et si vous ne trouvez plus de place aux tables du restaurant, le jardin bordant le lac est l’endroit idéal pour déguster votre burger (attention par contre aux canards qui veulent aussi leur part du butin et peuvent se montrer très insistants) !

Fergburger à Queenstown

Il y a toujours du monde au Fergburger. Il faut trouver le bon timing pour éviter de longs moments d’attente

Burger de chez Fergburger

La photo ne rend pas justice au burger ! Il est vraiment succulent

Tanoshi

Excellent restaurant japonais qui propose des formules déjeuner vraiment intéressantes. Nous avons pris un ramen au bœuf et un donburi au saumon, accompagné d’une soupe miso, pour seulement 27$NZ. Les plats sont raffinés, la serveuse est super sympathique et on a l’impression d’être au Japon.

Saïgon Kingdom

Le Saïgon Kingdom est un bon restaurant vietnamien. Nous y avons découvert les phở (existe en version traditionnelle ou végétarienne). C’est certainement une adresse de qualité car le restaurant était fréquenté par de nombreuses personnes d’origine asiatique à notre passage. Compter autour de 31$NZ les deux repas.

Bollywood

Le restaurant Bollywood propose un bon « rice & curry » à l’indienne, au tarif attractif de 10$NZ le midi ! Attention pour les papilles sensibles, les plats sont plutôt épicés !

Où boire un verre à Queenstown ?

Pig & Whistle

Le Pig & Whistle propose de nombreuses bières néo-zélandaises à la pression, ainsi que leur propre bière. La carafe d’1L de bière maison est à seulement 10$NZ. Une bonne adresse pour les backpackers 😉

Bière chez Pig & Whistle

Un bar sympa où la bière n’est pas trop chère

Où manger une glace à Queenstown ?

Patagonia Chocolate

C’est certainement la meilleure glace que nous ayons goûtée en Nouvelle-Zélande ! Le magasin, situé au bord du lac, propose de très bon cornets, dont la pointe est fourrée au chocolat (mamamia !). Nous avons craqué pour les parfums chocolat blanc et noisettes ainsi que cookies. Compter 6$NZ la boule.

Où dormir à Queenstown ?

Base Queenstown

Base est une chaine d’auberge de jeunesse en Nouvelle Zélande et en Australie. L’auberge de jeunesse Base Queenstown est située en plein centre-ville, juste en face de Fergburger. Pour une nuit en dortoir, compter 30$NZ par personne. Petit bonus, le petit déjeuner est inclus !

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.